Pourquoi les Belges réinvestissent l'Europe centrale

22/06/17 à 08:48 - Mise à jour à 10:14
Du Trends-Tendances du 08/06/17

Les promoteurs belges réaffirment leur présence sur les marchés immobiliers d'Europe centrale. Codic, Atenor, Ghelamco et Immobel notamment. Des marchés qui apparaissent moins risqués qu'auparavant. Et où les rendements et les marges restent par contre élevés.

Les promoteurs ne sont pas vraiment de grands romantiques. S'ils mettent tous le cap à l'est pour le moment, ce n'est pas vraiment pour découvrir les charmes du Danube, se perdre dans le coeur historique de Gdansk ou encore se balader dans les Carpates. Business is business. Il ne faut que deux heures d'avion pour arriver à Budapest ou à Varsovie, et trois heures pour Bucarest. La porte d'à côté donc. A quelques milliers de kilomètres de Bruxelles, ils y découvrent un taux de croissance qui flirte avec les 3 %, des rendements locatifs qui grimpent jusqu'à 8 % et une demande internationale d'affaires qui ne cesse de s'étoffer. Sans parler d'une demande pour du résidentiel haut de gamme qui commence à apparaître. Bref, un contexte économique bien plus favorable que ce qu'ils côtoient au quotidien en Belgique. Même si, il ne faut pas se voiler la face, ces marchés restent quelque peu instables et sujets à des soubresauts politiques. Ce qui n'est jamais la panacée pour un investisseur.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires