Neo, le mégaprojet de réaménagement du Heysel

10/11/11 à 09:56 - Mise à jour à 09:56

Source: Trends-Tendances

Après la semaine très médiatisée vécue par Uplace, le projet concurrent voisin porté par l'homme d'affaires Bart Verhaeghe (ex-Eurinpro, actuel président du FC Bruges), c'est Neo, le mégaprojet de réaménagement du Heysel (67 hectares) soutenu par la Ville de Bruxelles et la Région, qui sort enfin de l'ombre en images.

Neo, le mégaprojet de réaménagement du Heysel

De retour du salon immobilier Expo Real (Munich), Henri Dineur et Paul Delesenne, les deux managers du projet pour le compte des autorités bruxelloises, avaient laissé entendre que plusieurs investisseurs internationaux solvables et de premier plan (6) avaient confirmé un intérêt sérieux pour au moins une partie des développements immobiliers phasés sur le Heysel d'ici 2020. On parlait même d'un investisseur anglo-saxon (Ndlr. Westfield), déjà en pourparlers avec les promoteurs de Uplace, qui aurait finalement recentré son intérêt sur le rival voisin.

Profitant du prochain Mapic, le rendez-vous international des professionnels de l'immobilier commercial, qui aura lieu à Cannes du 15 au 18 novembre prochain, Charles Picqué, le ministre-président régional, Benoît Cerexhe, le ministre en charge de l'Economie, Freddy Thielemans, le bourgmestre de Bruxelles, et Christian Ceux, l'échevin de l'Urbanisme, ont lancé leur invitation officielle aux Belges présents pour l'occasion sur la Croisette à venir découvrir NEO d'un peu plus près. Ce qui est plus surprenant, c'est que quelques visuels ébauchant le futur visage des nouveaux développements du site accompagnent l'invitation.

Il ne s'agit encore que de volumes à affiner, mais on peut déjà deviner quelques aménagements d'abords et espaces publics esquissés par le bureau hollandais KCAP en charge du plan masse d'ensemble du projet à plusieurs facettes (centre commercial, loisirs, résidentiel, centre de congrès, etc.).

Philippe Coulée

En savoir plus sur:

Nos partenaires