NEO Heysel: 335 millions d'euros pour l'aménagement des espaces publics

21/02/14 à 13:13 - Mise à jour à 13:13

Source: Trends-Tendances

A la veille du Mipim, le marché international de l'immobilier d'entreprise, les opérateurs publics de ce nouveau quartier urbain ambitieux se veulent rassurants sur leur échéancier. Le redéploiement de l'ensemble du plateau du Heysel se réalisera non pas en deux, mais en trois temps, par le biais de partenariats avec les opérateurs privés.

NEO Heysel: 335 millions d'euros pour l'aménagement des espaces publics

© neobrussels.com

A ce propos, la désignation du futur partenaire lauréat du concours NEO 1 est toujours prévue fin avril prochain. Pour rappel, trois candidats de renom ont participé au dialogue compétitif : il s'agit des associations momentanées Hammerson / Soficom Development / Codic, Klepierre / AG Real Estate / Wereldhave Belgium et Unibail-Rodamco / CFE / Besix.

Cette première phase concerne la construction des fonctions suivantes: un quartier commerçant qui sera le plus grand pôle commercial de Belgique avec probablement plus de 150 enseignes de renommée internationale rassemblées en un lieu unique; 575 logements à hautes performances environnementales et énergétiques (15% public), des crèches, une éventuelle maison de repos et des services de proximité; mais aussi un nouveau cinéma qui, à terme, remplacera l'actuel cinéma Kinepolis du Heysel par un nouvel équipement de cinéma moderne et à la pointe de la technologie, des nouveaux projets de loisirs outdoor et indoor qui renforceront et redévelopperont l'attractivité des activités de loisirs actuelles que constituent Mini Europe et Océade, des parking souterrains (3.700 places) exclusivement localisés en sous-sol.

Pour NEO 2, quatre opérateurs présentant les garanties financières requises ont été sélectionnés pour participer à la procédure de dialogue compétitif. Le lauréat sera connu début 2015. Cette deuxième phase du projet concerne la construction d'un centre de convention international pouvant rassembler plus de 5.000 congressistes et d'un hôtel de grand standing de 250 chambres.

Quant à la phase 3, elle sera mise en oeuvre à l'issue des phases 1 et 2 et couvrira les développements suivants : 200 logements supplémentaires sur le site de l'actuel cinéma et, si nécessaire, en lieu et place de la zone libérée par l'actuel stade Roi Baudouin, un hôtel et un projet complémentaire présentant une grande mixité de fonction (surtout logements et équipements).

Parallèlement à ces développements portés par le privé, la Ville et la Région affecteront un budget important à l'aménagement des espaces, à la mobilité et aux équipements publics (piscine, parc des sports, centre de convention). A cet effet, les pouvoirs publics régionaux et locaux ont créé conjointement le véhicule financier 'SCRL NEO' dont le capital s'élève à 335 millions d'euros. Ce budget permettra également d'implanter des voies de communication optimales dont KCAP, l'Urbaniste en chef, a conceptualisé le modèle urbanistique de base.

Philippe Coulée

Nos partenaires