Musée d'art contemporain à Bruxelles : les architectes du projet sont officiellement désignés

22/03/18 à 18:01 - Mise à jour à 18:01

Source: Belga

C'est désormais officiel: l'association momentanée des bureaux noAarchitecten (Bruxelles), EM2N (Zurich-Suisse) et Sergison Bates (Londres-Angleterre) a été choisie pour transformer l'ex-complexe de Citroën Yser, au coeur de la capitale, en un pôle culturel doté d'un Musée d'Art contemporain. Ce groupe d'architectes a émané des sept équipes internationales qui étaient encore dans la course.

Musée d'art contemporain à Bruxelles : les architectes du projet sont officiellement désignés

L'ancien garage Citroën, place de l'Yser, qui accueillera le futur musée d'Art Contemporain bruxellois. © BELGA/Herwig Vergult

Le conseil d'administration de la Fondation Kanal a validé jeudi ce choix unanime du jury d'experts du concours international d'architecture. Nonante-deux candidats s'étaient initialement manifestés pour prendre part au concours lancé en avril 2017.

Intitulé "Une scène pour Bruxelles", le projet retenu mettra en valeur l'immeuble vitrine de l'ensemble avant-gardiste, accentuant sa visibilité depuis la Petite Ceinture, surtout la nuit. A l'exception du dernier étage qui hébergera un restaurant, cette véritable icône du projet sera débarrassée de tous ses niveaux intermédiaires et bénéficiera ainsi d'une luminosité accrue. La partie horizontale du complexe, longue de quelque 200 mètres, sera entourée d'un ruban lumineux qui pourra diffuser des informations en continu voire être exploité dans le cadre d'un projet artistique.

A l'intérieur, une rue traversera le site de part en part. Au niveau de la structure, les aspects caractéristiques des ateliers exploités par Citroën durant des décennies seront préservés, en particulier les rampes d'accès au niveau supérieur et les rambardes, la toiture et ses ouvertures de lumière.

La rue intérieure reliera entre elles les différentes "boîtes dans la boîte" qui hébergeront le musée d'art contemporain équipé de salles de différentes hauteurs, le Centre international pour la Ville et l'Architecture (Civa), et un auditorium de 400 places.

Ce procédé permettra de réserver des conditions climatiques et de luminosité adaptées aux différentes activités prévues, sans priver le complexe d'un espace ouvert à la population bruxelloise invitée à s'approprier les lieux.

Une partie des anciens ateliers retrouvera sa vocation productive: des artistes auront la possibilité d'y matérialiser leur veine créatrice. Le début des travaux est prévu pour 2019. Le futur pôle culturel "Kanal-Centre Pompidou" ouvrira officiellement ses portes en 2022, selon un timing toujours d'actualité, si l'on en croit Yves Goldstein, chargé par le gouvernement bruxellois de développer le projet.

L'inauguration sera précédée d'une phase d'activités culturelles organisées à titre temporaire dans le complexe, en particulier durant une année de préfiguration qui commencera le 5 mai prochain.

Durant treize mois, avant le début du chantier, le public pourra découvrir le complexe typique de l'architecture des années '30, à l'état brut. Il aura également droit à dix créations inédites d'artistes bruxellois, ainsi qu'à des spectacles coproduits avec des opérateurs culturels qui comptent à Bruxelles (Kunstenfestivaldesarts, BOZAR, le festival Performatik et le Beursschouwburg, Flagey, le Botanique, le Kaaitheater, la Raffinerie, l'AB, ...). Le budget prévu pour les travaux est de 125 millions d'euros HTVA.

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires