Logement: la haute performance énergétique devient impayable

14/07/14 à 15:14 - Mise à jour à 15:14

Source: Trends-Tendances

Les personnes qui souhaitent se lancer dans un projet de construction risquent d'être confrontées à une nouvelle hausse des coûts en raison des exigences en matière de réglementation thermique, ont indiqué lundi la Confédération construction wallonne, l'Union wallonne des architectes et l'Union professionnelle du secteur immobilier.

Logement: la haute performance énergétique devient impayable

© SPW-DGO

Dans un communiqué commun, les trois associations "lancent un appel pour une maîtrise des coûts de construction, condition essentielle pour préserver l'accès au logement pour la majorité des ménages". "Les exigences concernant la Performance énergétique des bâtiments (PEB) imposées aux constructions de logements neufs ont provoqué une augmentation de 10% des coûts de construction entre 2008 et 2013. En parallèle, l'accessibilité financière des ménages est sous contrainte.

Les banques soumises aux exigences prudentielles liées à leurs solvabilités sont plus restrictives dans les conditions d'octroi de prêts hypothécaires (-21% des montants des prêts hypothécaires accordés entre 2010 et 2013)", analysent les professionnels de la construction qui soulignent que, depuis 2006, les permis de bâtir délivrés annuellement pour les logements ont lourdement chuté (-27%) et le secteur connaît des chiffres records de faillites (+65%).

CCW, l'UWA et l'UPSI craignent une nouvelle hausse du coût de construction de 15% d'ici 2021, "insurmontable pour les candidats-bâtisseurs, si on devait évoluer vers les logements à consommation d'énergie quasi nulle". Les associations ont notamment dans leur ligne de mire des exigences européennes qui "apparaissent aujourd'hui en rupture avec la capacité financière des États et des ménages".

CCW, UWA et UPSI demandent au futur gouvernement wallon de "stabiliser" les exigences PEB actuelles pendant quatre ans et de les adapter à la réalité économique et au pouvoir d'achat des ménages. Elles souhaitent également que le futur exécutif régional obtienne "des banques qu'elles intègrent la qualité énergétique dans l'octroi des crédits hypothécaires pour mieux aider les ménages à financer les nouvelles constructions, comme cela commence à se faire en Flandre".

Nos partenaires