Les prix de l'immobilier devraient croître "modérément"

15/02/17 à 12:32 - Mise à jour à 12:32

Source: Belga

Les prix des maisons devraient croître cette année de 3% et de 1% en 2018, après une croissance estimée à 3,5% en 2016, dans un contexte de taux d'intérêt bas et de marché du travail en meilleure santé, selon des projections établies par la société d'analyse financière S&P Global.

Les prix de l'immobilier devraient croître "modérément"

Image d'illustration. © Belga

Dans son analyse consacrée à l'immobilier résidentiel européen, S&P Global constate que les prix et les volumes se sont redressés en Belgique, en 2016, après une faible année 2015.

Et des fondamentaux économiques en amélioration, notamment le niveau de chômage, des taux d'intérêt bas ainsi qu'un immobilier dont le prix reste abordable, en comparaison avec d'autres pays, vont continuer à soutenir la demande, estime S&P Global qui s'attend à ce que "les prix des maisons croissent modérément au cours de deux prochaines années et fassent montre d'une certaine résistance aux changements en matière de fiscalité sur les emprunts hypothécaires".

Au niveau européen, S&P Global s'attend à une poursuite cette année de la hausse des prix de l'immobilier résidentiel sur la plupart des marchés. Les plus fortes hausses des prix des maisons devraient intervenir en Irlande (7%), Allemagne (6%) et aux Pays-Bas (5%). Le marché italien sera vraisemblablement le plus faible (croissance nulle) en raison des incertitudes économiques et politiques dans la Botte.

En savoir plus sur:

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires