Les loyers commerciaux en stagnation, disparités selon les villes

08/08/17 à 14:01 - Mise à jour à 14:01

Source: Belga

Une hausse des loyers commerciaux dans les rues les plus commerçantes a été constatée dans 20 pays sur 49 marchés européens analysés, 27 autres marchés, dont la Belgique, ayant enregistré une stagnation, selon le rapport semestriel "Global Prime Retail Rents" publié mardi par la société d'investissement et de services immobiliers commerciaux CBRE.

Les loyers commerciaux en stagnation, disparités selon les villes

La rue Neuve, à Bruxelles. © Belga

En Belgique, le marché des loyers commerciaux est donc en stagnation par rapport au premier semestre 2016 mais il se relève après une période difficile marquée par la menace terroriste, les attentats du 22 mars et le piétonnier bruxellois.

"Tout comme l'année précédente, le loyer d'une surface commerciale située rue Neuve à Bruxelles ou au Meir à Anvers revient à 1.950 euros/m2/an. À Gand également, à l'heure de la réévaluation du nouveau plan de circulation, les loyers restent stables. Pour un magasin dans la Veldstraat, vous déboursez 1.600 euros/m2/an", précise Sebastien Vander Steene, responsable du département Retail chez CBRE Belgique et Luxembourg.

Le marché bruxellois se remet des turbulences des derniers mois et le tourisme international retrouve ses niveaux d'il y a deux ans, relève CBRE. "Des artères bruxelloises comme la chaussée d'Ixelles, l'avenue de la Toison d'Or ainsi que la chaussée de Waterloo dans le haut de la ville se portent à merveille. On s'attend d'ailleurs, à court terme, à une hausse des loyers des magasins situés à ces endroits", poursuit la société.

Pour CBRE, ce sont surtout les villes de plus petite taille et de moyenne envergure qui rencontrent des difficultés, face à la concurrence du commerce en ligne. On y enregistre davantage de loyers plus faibles ainsi qu'une croissance du taux d'inoccupation.

Le rapport semestriel constate par ailleurs que New York, Londres, Hong Kong, Paris et Tokyo sont les villes où l'on retrouve les rues commerçantes les plus chères au monde. La Fifth Avenue (Cinquième avenue) de New York reste, au niveau mondial, la destination commerçante la plus chère, avec un loyer d'au moins 29.980 euros/m2/an pour l'un des meilleurs espaces commerciaux, devant New Bond Street, à Londres (16.020 euros/m2/an).

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos