Les Galeries Saint-Lambert revendues

12/12/11 à 10:12 - Mise à jour à 10:12

Source: Trends-Tendances

On savait que cette fin d'année serait l'occasion, pour les investisseurs les plus solides ou les plus audacieux, de finaliser certaines opérations sous le sapin. Le rachat des Galeries Saint-Lambert liégeoises est sans doute une transaction de ce type.

Les Galeries Saint-Lambert revendues

© SA Galeries Saint-Lambert

On savait que cette fin d'année, davantage encore que les autres, allait être l'occasion, pour les investisseurs les plus solides ou les plus audacieux, de finaliser certaines opérations de rachat sous le sapin. Il faut dire que certains propriétaires de fonds immobiliers, même allemands, ont pour l'instant quelques problèmes à payer leurs traites aux organismes bancaires ou à leurs actionnaires.

Le rachat des Galeries Saint-Lambert liégeoises est sans doute une transaction de ce type. Le propriétaire investisseur CBRE Global Investors, qui a dernièrement racheté le portefeuille d'ING RE, a finalement indirectement emporté le marché. ING RE, qui a récemment créé un fonds focalisé sur le retail (le European Shopping Center Fund), avait en effet lancé sur cet actif une offre off market (sans agent intermédiaire) auprès de Credit Suisse Asset Management, propriétaire du bien via son fonds ouvert allemand CS Euroreal.

Parmi les arguments d'achat pointés en anglais par CBRE Investors, rien de bien inattendu : un produit core, avec un bon track record, de solides cash-flows et une localisation sur un des marchés européens les plus stables, avançait Florencio Beccar, au nom de l'acheteur. Sans parler du montant exact aligné que nous estimons à 105 millions d'euros.

Ce centre commercial de coeur de ville, reconstruit sur les ruines de l'ancien Grand Bazar liégeois et de l'Inno, offre aujourd'hui 40.000 m² de surfaces commerciales et loge des enseignes comme MediaMarkt, Galeria Inno, Fnac, Champion, Esprit, Hema, Blokker ou Casa.

Philippe Coulée

Nos partenaires