Les Belges restent optimistes quant à la bonne tenue du marché immobilier

30/09/13 à 11:48 - Mise à jour à 11:48

Source: Trends-Tendances

Les Belges restent parmi les plus optimistes quant à la bonne tenue du marché immobilier, selon une étude sur les gens et leur habitat menée par ING dans 12 pays en Europe et auprès de mille Belges.

Les Belges restent optimistes quant à la bonne tenue du marché immobilier

La plupart des Belges s'attendent à voir encore les prix augmenter, alors qu'ils sont nombreux à déclarer avoir des difficultés à payer leurs mensualités. L'étude démontre aussi à nouveau que le Belge accorde toujours autant d'importance à vivre dans la maison de ses rêves.

Environ la moitié des Belges interrogés (57 %) s'attendent à voir les prix de l'immobilier à l'endroit où ils résident continuer d'augmenter dans les prochains mois, soit un peu moins que l'an dernier (61 %). ING s'attend toutefois à ce que la tendance change peut-être l'an prochain, car les taux sur les crédits hypothécaires pourraient remonter légèrement. Et cette hausse des taux va limiter la capacité d'emprunt, alors que près d'un Belge sur quatre (22 %) déclare aujourd'hui avoir des difficultés à rembourser son emprunt ou payer son loyer, un problème qui touche toutefois moins la Belgique que d'autres pays européens, comme l'Espagne ou l'Italie.

L'enquête souligne encore une fois que le Belge a une brique dans le ventre et accorde énormément d'importance à acquérir le logement de ses rêves.

Une "maison de rêve" par ailleurs majoritairement définie comme une maison quatre façades et pour laquelle de nombreux acheteurs sont prêts à s'endetter davantage pour se l'offrir. Le Belge est également prêt à faire des temps de trajets domicile-travail assez long pour habiter dans la maison de ses rêves.

Nos partenaires