Légère progression des prix de l'immobilier

25/08/11 à 12:30 - Mise à jour à 12:30

Source: Trends-Tendances

Les prix moyens de l'immobilier ont connu une légère progression au premier semestre 2011 par rapport à la même période l'an dernier, annonce jeudi la Direction générale Statistique et Information économique du SPF Economie.

Légère progression des prix de l'immobilier

© Thinkstock

Le prix moyen d'une maison a augmenté de 3,7%, celui des villas et appartements de 3,5% tandis que le prix moyen d'un terrain à bâtir a diminué, en Belgique, de 3,9%.

Désormais, une maison d'habitation ordinaire coûte, en moyenne, 184.866 euros, contre 178.271 euros au premier semestre 2010. Il faut par ailleurs débourser 326.750 euros en moyenne pour acquérir une villa, un bungalow ou une maison de campagne (315.628 euros sur les 6 premiers mois de 2010). Un appartement se vend 190.808 euros, contre 184.339 un an plus tôt.

Les terrains à bâtir sont les seuls à avoir connu un recul. Ils se négociaient au premier semestre à 99,8 euros le m2, contre 103,9 euros le m2 en 2010. Seule la Wallonie connaît encore une hausse notable du prix des terrains (+4,3%), tandis que ce prix moyen stagne en Flandre (+0,2%).

En Région wallonne, il faut dépenser en moyenne 140.118 euros pour une maison d'habitation. Le Hainaut est la province la moins chère, avec un prix moyen de 120.502 euros. Le Brabant wallon reste la province la plus chère (231.525 euros pour une maison d'habitation). La commune la plus chère est Lasne (354.509 euros) et la moins chère Colfontaine (82.730 euros).

En Flandre, une maison d'habitation ordinaire se vend à 197.796 euros en moyenne. La province la moins chère est le Limbourg (174.621 euros) et la plus chère le Brabant flamand (232.192 euros).

Trends.be avec Belga

Nos partenaires