Le secteur immobilier belge s'expose à Bruxelles

22/04/10 à 12:32 - Mise à jour à 12:32

Source: Trends-Tendances

Du 18 au 20 mai inclus se tiendra la deuxième édition du salon de l'immobilier Realty dans les murs de Tour & Taxis à Bruxelles.

Le secteur immobilier belge s'expose à Bruxelles

© D.R.

Sur lesite Internet de Realty, le décompte des jours jusqu'à l'ouverture de la deuxième édition du salon de l'immobilier a déjà débuté. Dans moins d'un mois, le ministre-président bruxellois Charles Piqué viendra couper le ruban inaugural.

Artexis, l'organisateur du salon, a tiré des leçons de la première édition et a apporté quelques modifications à la formule mais, précise Gregory Olszewski, exhibition manager de Realty chez Artexis, "le concept général ne change pas. Cela reste un vrai salon avec des activités périphériques comme des séminaires et des réceptions. Nous ciblons aussi le même type d'exposants et de visiteurs que lors de la première édition".

Du côté des exposants, Realty présente quasiment toute la gamme des fournisseurs d'immobilier. Ce sont surtout les promoteurs, bureaux d'architectes et agents immobiliers qui sont bien représentés. "Les proportions sont aussi restées environ les mêmes bien que cette année, il y ait un peu plus d'agents immobiliers, poursuit Gregory Olszewski. 2009 fut sans doute la plus mauvaise année que les agents immobiliers aient connue, et cela s'est aussi traduit en des réductions des budgets de marketing.

Cette année, environ un mois avant le salon, nous avons le même nombre d'exposants inscrits qu'à l'édition précédente. Et il y a encore des entretiens en cours avec quelques candidats. Nous pensons arriver à 100 ou 105 exposants. Soit environ 15 % de plus que l'an passé."

Comme lors de la première édition, ce sont les utilisateurs finaux d'immobilier (retailers, utilisateurs de bureaux), les investisseurs et les pouvoirs publics qui constituent le public cible de ce salon. En abaissant considérablement le tarif visiteurs, qui passe de 170 à 50 euros pour un billet d'un jour, Artexis veut attirer davantage de visiteurs que les 3.000 de 2009. Et pour cette édition, l'organisateur du salon a mis le paquet pour intéresser les utilisateurs finaux. "C'était la principale demande des exposants, déclare Gregory Olszewski. Cette année, nous invitons gratuitement un millier d'utilisateurs finaux importants. Et nous ne nous contenterons pas de les inviter : un bureau de télémarketing assurera aussi un suivi. En outre, avec notre programme de séminaires, nous voulons aussi créer de la valeur ajoutée pour ces visiteurs. En venant à Realty, ils pourront non seulement rencontrer pratiquement tous les fournisseurs d'immobilier mais aussi élargir leurs connaissances."

Au programme figure notamment un séminaire sur l'immobilier commercial, réalisé en collaboration avec le Conseil belgo-luxembourgeois des centres commerciaux auquel les deux cents retailers principaux sont invités.

Plus qu'un événement de réseautage

Pour favoriser la venue d'investisseurs internationaux à Realty, Artexis est aussi passé à une vitesse supérieure. Avec un International Investors' Program, qui comprend notamment l'hébergement et le transport gratuits, l'organisateur veut amener une centaine d'investisseurs étrangers à Bruxelles. "La plupart ne s'inscrivent qu'au cours des deux à trois dernières semaines mais nous avons déjà autant d'inscriptions que l'an passé. Par ailleurs, il y a une nouveauté : nous organiserons aussi un meet and greet avec ces personnes. Les exposants peuvent indiquer qui ils veulent rencontrer. Nous demandons donc aussi un engagement de la part de ces investisseurs."

Ce supplément d'attention pour les utilisateurs finaux et les investisseurs étrangers est-il une réponse à la critique selon laquelle la première édition avait trop le caractère d'une réunion "entre Belges" ? "Non, répond Gregory Olszewski. En soi, c'est une bonne chose que les gens du secteur se rencontrent à Realty. Il y a encore d'autres événements de réseautage pour le secteur immobilier mais leur objectif est souvent plus limité : on n'y voit généralement qu'une centaine de personnes, souvent les mêmes. Realty donne à un plus grand groupe de professionnels de l'immobilier la possibilité de se livrer à du networking. Mais il est clair que Realty veut être plus qu'un lieu de rencontre pour les gens de la profession."

Selon Gregory Olszewski, il est déjà certain qu'il y aura une troisième édition 2011. "Une deuxième édition doit toujours apporter une confirmation. Mais nous sommes convaincus qu'il y a place pour un événement comme Realty. Nous avons d'ailleurs déjà entamé les préparatifs de la troisième édition."

Laurenz Verledens

En savoir plus sur:

Nos partenaires