Le quartier des squares a son PPAS

02/02/10 à 11:56 - Mise à jour à 11:56

Source: Trends-Tendances

Le gouvernement de la Région de Bruxelles- Capitale a adopté avant la trêve des confiseurs le Plan particulier d'affectation du sol (PPAS) Archimède. Objectif annoncé : améliorer la mixité du quartier des squares, en particulier sur les îlots situés à côté du square Ambiorix.

Le quartier des squares a son PPAS

© Union Oma - NFA

Selon l'autorité régionale, la vocation résidentielle de ce quartier souffre ces derniers temps des effets collatéraux du développement de la zone de bureaux Schuman-Cortenbergh, et donc de l'apparition excessive de commerces (Horeca), bureaux et représentations.

Le nouveau PPAS se dit en phase avec le schéma directeur du Quartier européen adopté par le gouvernement bruxellois le 24 avril 2008 à l'initiative de Charles Picqué. L'enjeu théorique : intégrer le développement des institutions européennes au c£ur de Bruxelles dans un projet urbain cohérent. "Ces institutions jouent un rôle moteur dans la vie économique de la Région et contribuent à sa notoriété internationale, mais leur présence rend également indispensable la défense d'une réelle mixité des fonctions urbaines et du respect du tissu urbain et du patrimoine", peut-on lire dans les motifs du schéma directeur.

"Le PPAS Archimède s'inscrit dans cette optique, par le renforcement de la vocation résidentielle durable du quartier des squares. Il permettra de préserver le patrimoine architectural d'origine représentatif de la période Art Nouveau, en maintenant les gabarits des constructions, en interdisant les regroupements parcellaires et en limitant la subdivision des immeubles", ajoute-t-on au cabinet du ministre-président. Reste àétendre cette première concrétisation sur le terrain au-delà de l'espace concerné, relativement préservé. On sera notamment attentif à voir comment mixité, gabarits de construction et qualité de vie seront préservés non loin de là, en bordure de la chaussée d'Etterbeek et de la rue de la Loi : lors de la présentation du concours de requalification de la rue de la Loi et de ses abords, conjointement par Charles Picqué et Siim Kallas, le commissaire européen en charge de ces matières, on avait notamment pu constater une excessive concentration de surfaces de bureaux (200.000 m2) étonnement planifiée sur un seul des îlots, justement celui appartenant à l'Union européenne et bordant la chaussée d'Etterbeek... Un dossier miné, hautement spéculatif, à suivre de près dans les prochains mois.

En savoir plus sur:

Nos partenaires