Le permis du Trilogiport en danger

21/02/12 à 12:57 - Mise à jour à 12:57

Source: Trends-Tendances

L'annulation du permis du Trilogiport serait un nouveau coup dur pour ce projet-phare du redéploiement économique liégeois, qui doit attirer, pour 40 millions d'euros d'investissement public, 115 millions d'euros d'investissements privés et permettre la création de 2.000 emplois directs.

Le permis du Trilogiport en danger

© PAL

Dans un rapport notifié aux parties vendredi, le premier auditeur du Conseil d'Etat a proposé l'annulation du permis accordé en septembre par Philippe Henry, ministre wallon de l'Aménagement du territoire, au projet de Trilogiport à Hermalle-sous-Argenteau (Oupeye), annoncent mardi Le Soir et La Meuse.

Ce sont des riverains du projet de la plate-forme logistique multimodale (eau-rail-route) qui avaient déposé un recours contre le permis. Pour le premier auditeur, un de leurs moyens est fondé, à savoir la partialité du ministre wallon des Travaux publics (à l'époque Benoît Lutgen), dont l'administration est demandeuse du permis, lorsqu'il avait rejeté des recours précédents des mêmes riverains contre les modifications de voiries communales imposées par le projet.

Les plaidoiries auront lieu le 15 mars et le Conseil d'Etat se prononcera ensuite dans les deux mois. Il n'est pas tenu par l'avis de son auditeur mais le suit dans la plupart des cas. "Et nous avons bon espoir que ce sera bien le cas ici car l'auditeur a choisi la procédure dite de débats succincts, qui lui permet de se prononcer directement sur l'annulation d'un permis et non sa suspension, chose qu'il ne fait que quand il estime qu'un moyen est manifestement fondé", souligne Me Aurélie Kettels, conseil des requérants.

L'annulation du permis serait un nouveau coup dur pour ce projet-phare du redéploiement économique liégeois, qui doit attirer, pour 40 millions d'euros d'investissement public, 115 millions d'euros d'investissements privés et permettre la création de 2.000 emplois directs. "Si le conseil d'Etat suit l'avis de son auditeur, nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour permettre de doter le projet d'un nouveau permis dans les meilleurs délais car le ministre soutient complètement ce projet", souligne-t-on au cabinet du ministre Henry.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires