Le marché immobilier belge a bien résisté au second trimestre

10/07/12 à 13:56 - Mise à jour à 13:56

Source: Trends-Tendances

Malgré un contexte économique difficile, le marché immobilier belge a résisté au deuxième trimestre, avec un nombre de transactions immobilières qui est resté élevé et un prix moyen des maisons reparti à la hausse, indique le baromètre des notaires publié mardi.

Le marché immobilier belge a bien résisté au second trimestre

© Thinkstock

Au deuxième trimestre, le prix moyen des maisons en Belgique a connu une augmentation de 2,7% après un repli de 2,3% au premier trimestre.

Une maison d'habitation coûte en moyenne 228.525 euros contre 222.434 euros au 1er trimestre 2012.

"Cette progression correspond à l'évolution moyenne de l'inflation (+2,6%) et s'assimile à une stabilisation dans le nord et le sud du pays, Bruxelles faisant exception", constate le baromètre des notaires.

Le prix moyen d'une habitation à Bruxelles a augmenté de 7,9% par rapport aux trois premiers mois de 2012, la hausse étant de 3,1% en Flandre et de 2,6% en Wallonie.

Concernant les appartements, le prix moyen des appartements en Belgique se stabilise au deuxième trimestre et passe de 198.372 euros à 198.782 euros (+0,2%). Le prix moyen d'un appartement a ainsi diminué de 2,7% en Flandre tandis qu'il a progressé de 5,3% en Wallonie et

de 9,2% à Bruxelles.

Le nombre de transactions est resté élevé avec une progression de 0,2% par rapport au 2e trimestre 2011.

Trends.be avec Belga

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos