Le Lutetia bientôt dans les mains de l'israélien Alrov

28/05/10 à 10:51 - Mise à jour à 10:51

Source: Trends-Tendances

Tout un symbole : après avoir été réquisitionné durant l'Occupation par les nazis et avoir accueilli les rescapés des camps à la Libération, l'hôtel de luxe parisien Lutetia vient d'être vendu par l'américain Starwood à l'israélien Alrov. Objectif : en faire un hôtel cinq étoiles.

Le Lutetia bientôt dans les mains de l'israélien Alrov

L'hôtel de luxe Lutetia à Paris, propriété de l'américain Starwood Capital, sera repris en juin par le groupe israélien Alrov pour un montant proche de 150 millions d'euros, affirme "Le Figaro" dans son édition de vendredi, citant des sources syndicales. La reprise par un groupe israélien de cet hôtel, qui avait été réquisitionné durant l'occupation de Paris par les nazis et où ont été accueillis les rescapés des camps à leur libération, serait tout un symbole.

Selon le quotidien français, l'acquéreur veut redonner à cet hôtel de luxe, situé sur la rive gauche à Paris, son lustre d'antan. Le projet de reprise prévoit un budget d'investissement de 70 millions à 80 millions d'euros pour des travaux de rénovation. "Alrov souhaite faire du Lutetia un hôtel cinq étoiles", affirme un syndicaliste qui a assisté mercredi à un comité central d'entreprise de Louvre Hôtels, la filiale de Starwood Capital qui détient le Lutetia.

Fondé en 1978, Alrov est déjà à la tête de deux hôtels de luxe à Jérusalem, The David Citadel Hotel et The Mamilla Hotel, et achève la construction de deux hôtels en Europe, l'un à Amsterdam, l'autre à Londres.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires