Le logement étudiant attire de plus en plus les promoteurs

31/05/17 à 09:17 - Mise à jour à 11:17
Du Trends-Tendances du 25/05/17

Longtemps marginalisé, le segment du logement étudiant se professionnalise de plus en plus. Les promoteurs s'engouffrent dans la brèche, y voyant une belle possibilité de diversifier leur portefeuille et de profiter des marges plus élevées que dans le résidentiel classique. L'investissement n'est toutefois pas dénué de risques.

Ils sont de plus en plus nombreux à investir le marché. L'occasion de diversifier un portefeuille, de s'aventurer sur un segment relativement stable ou encore de réhabiliter par la même occasion d'anciens immeubles de bureau. Bref, les perspectives sont nombreuses et intéressantes à plus d'un titre. Les promoteurs de tous bords ne s'y sont pas trompés. Qu'ils s'appellent BPI, Willemen, Immobel, Home Invest Belgium ou encore Bluestone Invest. De grands acteurs qui se sont lancés il y a peu sur le segment du logement étudiant. Ils lorgnent le terrain de jeu d'acteurs traditionnels tels qu'Eckelmans ou Upgrade Estate. Et bousculent donc quelque peu les codes en vigueur, pouvant même mener à une certaine dérégulation du marché vu l'offre de plus en plus importante et quelque peu désordonnée en matière de gestion locative. " Ces arrivées nous poussent en tout cas à être plus prudents, reconnaît Thibault Van Dieren, directeur général d'Eckelmans, le principal groupe immobilier spécialisé en logement étudiant à Bruxelles et en Wallonie avec plus de 5.000 lits. Il faut avant tout rester attentif à la valeur d'un investissement dans la durée. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires