Le comité "Sauver La Plaine" se mobilise devant le domicile de Rudi Vervoort

30/10/14 à 11:23 - Mise à jour à 11:23

Source: Belga

A l'appel du comité "Sauver La Plaine", une dizaine de personnes se sont rassemblées jeudi de 7h30 à 8h30, rue Ducale à Bruxelles, devant le domicile de fonction du ministre-président du gouvernement bruxellois Rudi Vervoort.

Le comité "Sauver La Plaine" se mobilise devant le domicile de Rudi Vervoort

Le ministre-président du gouvernement bruxellois Rudi Vervoort. © BELGA

L'action visait à réveiller Rudi Vervoort pour qu'il intercède en leur faveur dans le dossier du projet immobilier d'Universalis Park. Munis de pancartes, d'un réveil et de café, les étudiants présents ont pris un déjeuner sommaire devant son domicile de fonction. Une lettre reprenant leurs revendications a été lue publiquement avant d'être déposée dans sa boîte aux lettres.

La lettre relève l'abstention de l'IBGE (Institut bruxellois pour la Gestion de l'Environnement). "Pourquoi celle-ci s'est-elle abstenue sur un sujet aussi important? Nous estimons qu'elle n'a pas rempli ses fonctions par rapport à la gestion de l'environnement." Le courrier presse Rudi Vervvort d'agir en accord avec le projet du gouvernement de repenser la ville.

"Le gouvernement bruxellois dit vouloir repenser la ville, notamment à travers les pôles de Delta et des casernes", souligne un membre du comité "Sauver La Plaine". "Le site universitaire de La Plaine se situe justement entre ces deux pôles majeurs. Rudi Vervoort a des cartes en main, mais on dirait que pour lui le privé passe avant le public."

Par ailleurs, des personnes du comité "Sauver La Plaine" équipées pour s'attacher aux arbres en cas de reprise des travaux bloquent, pour un 10ème jour d'occupation consécutif, le chantier d'abattage d'Universalis Park.

Nos partenaires