Le centre de Wezembeek-Oppem va être réaménagé

22/12/17 à 10:18 - Mise à jour à 10:18

Source: Belga

Le conseil communal de Wezembeek-Oppem a approuvé jeudi soir, en dépit de l'opposition de certains riverains, l'accord de partenariat public-privé qui permettra la construction d'ici fin 2020 d'un nouveau centre administratif (NAC) dans le cadre d'un réaménagement plus vaste qui remodèlera le centre de cette commune à facilités de la périphérie bruxelloise.

Le centre de Wezembeek-Oppem va être réaménagé

Frédéric Petit, bourgmestre de Wezembeek-Oppem. © Belga

La convention a été approuvée par treize oui, aucun vote négatif et six absentions.

D'un coût total de plus de 17 millions d'euros - mais la commune, qui revendra certains terrains, n'en déboursera que six alors qu'elle dispose d'une réserve de quatre millions, selon le bourgmestre, Frédéric Petit (MR) - ce projet comprend, outre la construction de ce nouveau centre administratif, dans une première phase celle de nouveaux bâtiments pour la bibliothèque publique communale et pour l'école fondamentale néerlandophone De Letterbijter.

Des espaces verts publics ainsi que six nouveaux bâtiments résidentiels seront ensuite installés à côté des bâtiments publics, pour doter Wezembeek-Oppem de son premier parc communal, a précisé M. Petit en matinée, avant la tenue du conseil communal.

"Nous voulons développer un centre de la commune" qui en est actuellement dépourvue, a ajouté le bourgmestre, en se félicitant de l'aboutissement d'un "projet entamé voici trente ans".

L'actuelle maison communale, les locaux annexes, l'école, la salle des fêtes et la bibliothèque seront détruits à partir de septembre prochain. Ils céderont à la place au futur NAC, à la nouvelle école De Letterbijter, à la bibliothèque, à une plaine, à deux parcs et à six bâtiments résidentiels pouvant compter 107 appartements "payables" au total.

"Avec les nouveaux espaces verts et les nouveaux logements, nous insufflerons plus de vie et plus de dynamisme au coeur de notre commune" qui compte quelque 14.000 habitants, a souligné le bourgmestre.

Tous les services communaux seront installés dans un bâtiment moderne, accessible par une esplanade entourée d'un écrin de verdure, avec la fermeture au trafic du segment de l'avenue Marcelis située devant le nouveau complexe pour l'intégrer à un des parcs prévus.

M. Petit a assuré que ce projet "de qualité" avait été "fortement réduit" pour tenir compte des avis de la population.

"Nous (le collège communal de Wezembeek-Oppem) assurons que deux tiers (de cette zone) resterons verts", a souligné M. Petit.

Le coût total s'élève à plus de 17 millions d'euros, dont 11,7 millions pour le nouveau centre administratif. Mais il sera couvert à raison de 12 millions par l'achat de terrains par les partenaires privés, sous la houlette de l'équipe de construction anversoise Van Roey.

"Cela va coûter 6 millions d'euros à la commune", selon M. Petit, ajoutant qu'elle disposait d'une réserve de quatre millions. Le solde à financer s'élève donc à deux millions d'euros.

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires