La rénovation urbaine simplifiée en Wallonie

16/05/12 à 15:32 - Mise à jour à 15:32

Source: Trends-Tendances

Le nouvel arrêté wallon a pour objectif la rapidité des investissements en Wallonie et la simplification des étapes administratives des projets.

La rénovation urbaine simplifiée en Wallonie

© Belga

Le gouvernement wallon a approuvé jeudi dernier le nouveau projet d'arrêté relatif à l'octroi de subventions pour l'exécution d'opérations de rénovation urbaine. Le ministre Paul Furlan a présenté mercredi, lors d'une conférence de presse à Mons, les principales mesures découlant de la nouvelle disposition. Les premières opérations de rénovation urbaine ont été initiées en 1975. Quelque 90 dossiers sont toujours en cours actuellement.

"L'objectif d'une opération de rénovation urbaine est la restructuration, la réhabilitation ou l'assainissement d'un quartier, de manière à y maintenir ou y faire revenir les habitants, résumé indiqué mercredi le ministre wallon des Pouvoirs Locaux et de la Ville. L'expérience de plus de 35 années de mise en oeuvre de telles opération montre que leurs modalités sont devenues obsolètes. L'accent a donc été mis sur la simplification administrative."

Le nouvel arrêté a pour objectif la rapidité des investissements en Wallonie. Il porte notamment la durée totale de la reconnaissance et de l'exécution d'une opération de rénovation urbaine à 15 ans. Il vise par ailleurs à simplifier les étapes administratives des projets et, via un subside wallon de 25.000 euros, d'engager un agent qui conduira un chantier de A à Z.

"L'objectif est de rendre plus rapide la politique de rénovation urbaine, a précisé Paul Furlan. Il est aussi de rendre les centres-villes attractifs, d'éviter la paupérisation de certains quartiers. Je plaide pour un décloisonnement administratif et pour la concentration sur un certain nombre de priorités en matière de rénovation urbaine."

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires