La rénovation à son record absolu en 2010

11/04/11 à 14:34 - Mise à jour à 14:33

Source: Trends-Tendances

Le nombre de permis de bâtir accordés pour la rénovation de bâtiments résidentiels a atteint le record absolu de 29.086 permis en 2010, soit 1.375 de plus qu'en 2009 (+ 5 %), ressort-il lundi d'informations statistiques du SPF Economie.

La rénovation à son record absolu en 2010

© Thinkstock

Pour la construction de bâtiments résidentiels, le nombre de permis délivrés s'est établi à 27.253, soit une hausse de 2.773 permis (+ 11 %) en un an. Pour la quatrième année consécutive, davantage de permis de bâtir pour la rénovation de bâtiments résidentiels ont été accordés que pour la construction de bâtiments résidentiels.

Le SPF Economie met en évidence le fait que, depuis 2000, la transformation et la rénovation de bâtiments âgés de plus de cinq ans bénéficient d'une réduction du taux de TVA (6 % au lieu de 21 %).

Construction de bâtiments résidentiels : + 14 % en Flandre mais - 7 % à Bruxelles

Pour les permis pour la construction de bâtiments résidentiels, une forte hausse a été constatée en Flandre (+ 14 %), une plus faible progression en Wallonie (+ 5 %) et une régression dans la région de Bruxelles-Capitale (- 7 %).

Le nombre de permis de bâtir pour des appartements a enregistré une hausse de 8 %, moins importante que pour les permis pour des bâtiments avec un seul logement (+ 12 %). Au total, 49.946 permis de bâtir pour des logements ont été délivrés en 2010, contre 45.317 en 2009.

Enfin, une augmentation de 8 % du nombre de permis de bâtir pour la construction de bâtiments non résidentiels a été observée et une hausse de 1 % pour les permis pour la rénovation de ces bâtiments.

Permis de bâtir : "Le recul se fera sentir en 2011", prévient la Confédération Construction

Le recul du nombre de permis de bâtir accordés au cours des derniers mois de 2010, après la fin de quelques mesures de relance, dure plus longtemps que prévu et se fera encore sentir en 2011, a indiqué lundi la Confédération Construction, après la publication des chiffres annuels par le SPF Economie.

La confédération parle certes d'"une belle hausse" du nombre de permis de bâtir délivrés pour les nouveaux logements en 2010 mais insiste sur le fait que ces chiffres sont nettement inférieurs, en comparaison avec le milieu de la décennie précédente. A l'époque, près de 60.000 permis étaient octroyés chaque année.

Le total annuel de 2010 a été atteint grâce à une accélération au premier semestre. De nombreuses personnes ont accéléré leur demande de bâtir afin d'encore pouvoir profiter de taux de TVA réduits. Ce phénomène a conduit à un net recul des permis accordés à partir d'août. "L'accélération a débouché sur des chiffres positifs en 2010 mais le recul se fera également sentir dans les chiffres 2011", résume donc la Confédération Construction.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires