La reine d'Angleterre n'a plus la main sur son immobilier

23/09/10 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Trends-Tendances

La reine Elizabeth II a dû céder au gouvernement le contrôle ultime des finances de ses palais, en vertu d'un accord datant de 2006 et gardé secret depuis, révèle jeudi la presse britannique.

La reine d'Angleterre n'a plus la main sur son immobilier

© Thinkstock

Un "mémorandum financier" signé entre la monarque et le gouvernement édicte des règles très strictes sur la gestion des 38,2 millions de livres sterling (45 millions d'euros) que le Parlement lui alloue chaque année pour son personnel et l'entretien des palais qu'elle occupe, notamment Buckingham à Londres et le château de Windsor, à l'ouest de la capitale.

L'accord stipule qu'"en cas de divergences insurmontables, (le gouvernement) est en droit de cesser tout paiement de subventions" et d'assumer directement la gestion de l'entretien immobilier des palais royaux.

Selon les médias, cet accord fait suite à des années de dissension sur le budget royal, la reine éprouvant toutes les difficultés à maintenir ses résidences dans la limite du budget qui lui est alloué.

Des centaines de lettres entre la souveraine et le gouvernement, que le quotidien The Independent a obtenues, montrent les efforts répétés de la famille royale pour obtenir des rallonges budgétaires : 2 millions de livres sterling (2,3 millions d'euros) supplémentaires lui ont ainsi été accordés récemment après des "problèmes de liquidités".

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires