"La maison comme 4e pilier de la pension"

03/03/12 à 11:01 - Mise à jour à 11:01

Source: Datanews

Batibouw est ouvert au grand public depuis ce samedi matin et jusqu'au dimanche 11 mars. Le patron de FISA, société organisatrice du salon, persiste et signe : "Toute personne qui décide d'investir dans un bien immobilier bénéficiera d'une plus grande sécurité que celui qui décidera de placer son argent sur un compte d'épargne ou en Bourse."

"La maison comme 4e pilier de la pension"

© Thinkstock

Au cours de la préparation de cette 53e édition de Batibouw, plusieurs réformes politiques et économiques concernant le secteur de la construction ont eu lieu, plaçant celui-ci sous les feux des projecteurs.

Les changements effectués au niveau des primes, tout particulièrement, ont été interprétés avec une certaine incertitude au sein de l'opinion publique. Cela se reflète dans une enquête sur l'abolition des primes fédérales, récemment menée par Batibouw auprès de 4.198 personnes. Il en ressort que le Belge se montre aujourd'hui plus prudent avant d'entreprendre des travaux de rénovation ou de construction.

"Il est évident qu'une économie difficile couplée à une période de réformes suscite de nombreuses interrogations, confirme Geert Maes, directeur général de FISA, l'organisateur du salon. Si les Régions disposent de plus d'autonomie, cela signifie qu'elles pourront aussi appliquer avec plus de flexibilité la politique régionale du logement. Ce qui est plus regrettable, en revanche, c'est l'incertitude qu'amène la situation actuelle : quelles primes les régions vont-elles maintenir ? Cette incertitude nourrit une anxiété particulière chez le particulier qui construit ou rénove."

Les objectifs en matière d'énergie et d'environnement doivent rester les mêmes, "même si le nombre de primes à l'énergie octroyées au niveau fédéral tend à diminuer, juge Geert Maes. Cela explique aussi la quantité importante de gens qui ont assisté à la conférence de Connie Hedegaard, la commissaire européenne à l'Action pour le climat, ce jeudi 1er mars, lors des journées professionnelles de Batibouw. Efficacité énergétique et durabilité demeurent, dans le secteur de la construction, des concepts-clés ; ils stimulent le secteur dans sa recherche de solutions innovantes."

Le patron de FISA note cependant que "les investissements en matière d'économies d'énergie restent une valeur sûre, et ce, autant pour l'environnement que pour le portefeuille. Pensez par exemple à l'importance d'une bonne isolation, cela représente de toute façon une valeur ajoutée pour un bâtiment."

Au fil des réformes politiques, "il apparaît évident que les piliers traditionnels de la pension, comme celle versée par l'Etat, sont sous pression, et cela engendre une certaine inquiétude, enchaîne Geert Maes. C'est pourquoi investir dans l'achat de sa propre maison est une sage décision. Etre propriétaire de son logement représente une sécurité supplémentaire qui peut être vue comme le quatrième pilier de la pension. Toute personne qui décide d'investir dans un bien immobilier bénéficiera d'une plus grande sécurité que celui qui décidera de placer son argent sur un compte d'épargne ou en Bourse."

En savoir plus sur:

Nos partenaires