La Maison Cavens : une habitation du 19e réaménagée en bureaux

17/05/10 à 10:22 - Mise à jour à 10:22

Source: Trends-Tendances

"Le bâtiment conservera son enveloppe et son identité architecturale tout en acquérant une fonctionnalité résolument moderne, axée vers un développement économique profitable à la commune", souligne Didier Loumaye, coordinateur commercial chez Wust, entreprise générale de construction.

La Maison Cavens : une habitation du 19e réaménagée en bureaux

Place de Rome 11, 4960 Malmedy

Cédée par bail emphytéotique à l'agence de développement pour la province de Liège (SPI+), la Maison Cavens, à Malmedy, abritait jusqu'il y a peu le musée du carnaval et du papier. Les rénovations en cours dans cette maison patricienne du 19e siècle visent à y accueillir des entreprises ainsi qu'une salle polyvalente qui sera mise à la disposition de la ville et ses associations. Les quatre niveaux du bâtiment sont ainsi entièrement réaménagés, tout comme la partie de toiture non classée, de manière à intégrer harmonieusement une dizaine de bureaux et leurs espaces communs.

De l'orphelinat au bureau

Mécènes et philanthropes patriciens, Jean-Hubert Cavens et son épouse fondent en 1835 un orphelinat sur l'emplacement de la "Maison du Pater", place de Rome. Après 125 ans d'activité, faute de besoin, l'établissement ferme ses portes. En 1968, la ville de Malmedy rachète le bâtiment pour y installer le centre culturel, le Musée national du papier, le Musée du carnaval, l'atelier de fabrication de papier à la cuve, une bibliothèque et une salle polyvalente.

"Le bâtiment conservera son enveloppe et son identité architecturale tout en acquérant une fonctionnalité résolument moderne, axée vers un développement économique profitable à la commune, souligne Didier Loumaye, coordinateur commercial chez Wust, entreprise générale de construction. La Journée chantiers ouverts permettra aux personnes qui ont connu la maison dans le passé - en tant que visiteurs du musée, de la bibliothèque ou du centre culturel - de mieux se rendre compte de sa nouvelle destination."

Intérieur et extérieur

Les nombreuses transformations en cours concernent uniquement la partie non classée de l'édifice. La partie classée du bâtiment - la façade principale, les deux pignons ainsi que les versants de toiture correspondants - reste inchangée. Les travaux touchent les quatre niveaux de l'édifice et une partie de la toiture. Ils ont démarré début février et s'étalent sur 100 jours ouvrables.

"Le 30 mai, les phases de travaux seront toujours en exécution, précise Didier Loumaye. Les visiteurs pourront découvrir l'ampleur et la diversité de la tâche, et prendre conscience de la multiplicité des intervenants nécessaires pour mener à bien un tel projet. Plusieurs facettes du secteur de la construction peuvent ainsi être découvertes. Les représentants de l'entreprise Wust donneront toutes les explications souhaitées."

Cyrus Pâques/Canal Ordinaire

En savoir plus sur:

Nos partenaires