L'immobilier US fait plonger Wall Street

25/08/10 à 10:10 - Mise à jour à 10:10

Source: Trends-Tendances

Les ventes de biens immobiliers anciens ont plongé à leur plus bas niveau depuis 1995, entraînant dans leur chute la Bourse de New York. Celle-ci a retrouvé son niveau de début juillet, à l'occasion d'une quatrième séance de baisse mardi.

L'immobilier US fait plonger Wall Street

© Bloomberg

Les ventes de logements anciens ont chuté plus que prévu aux Etats-Unis en juillet, tombant à leur plus bas niveau depuis 1995, selon des chiffres publiés mardi par l'Association nationale des agents immobiliers (NAR).

La NAR a estimé le volume du marché à 3,83 millions de transactions en rythme annuel, soit 27 % de moins que le mois précédent. Les analystes tablaient sur 4,72 millions. Cela fait retomber l'immobilier à des niveaux qu'il n'avait pas connus depuis une quinzaine d'années.

Le marché immobilier américain a perdu le soutien d'un crédit d'impôt accordé sous certaines conditions aux acheteurs d'un logement. Pour en bénéficier, ils devaient avoir signé une promesse de vente avant le 30 avril et clore la transaction avant le 30 septembre.

Wall Street fléchit encore, sapée par les chiffres de l'immobilier

Effet immédiat de cette méforme de l'immobilier US : la Bourse de New York a enregistré une quatrième séance de baisse mardi pour retomber à son niveau de début juillet. Le Dow Jones a abandonné 1,32 % et le Nasdaq 1,66 %.

Selon des chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average a cédé 133,96 points, à 10.040,45 points, son plus bas niveau depuis le 7 juillet, soit avant la saison des résultats. Le Nasdaq, à dominante technologique, a perdu 35,87 points, à 2.123,76 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 de son côté s'est replié de 1,45 % (15,49 points), à 1.051,87 points.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires