L'immobilier belge malmené

22/07/14 à 16:06 - Mise à jour à 16:06

Source: Trends-Tendances

Selon les derniers chiffres d'Eurostat, les loyers belges ont baissé de 1,6 % au premier trimestre 2014 comparé au dernier trimestre 2013.

L'immobilier belge malmené

© Belga

Autrement dit, le recul s'accélère car les loyers avaient déjà perdu 1 % au dernier trimestre l'an dernier. Le marché immobilier belge affiche ainsi l'une des plus mauvaises performances d'Europe. Seuls la Croatie (-2,7 %), le Luxembourg (-2,3 %) et la Slovénie (-1,7 %) ont fait encore moins bien sur une base trimestrielle. Comparé à il y a un an, les loyers belges accusent une perte de 1,1 % tandis qu'ils ont grimpé de 1 % dans l'ensemble de l'Union européenne, avec des hausses record au Royaume-Uni (+8 %), en Suède (+7,7 %) et en Irlande (+7,8 %).

Une régularisation après plusieurs années de progression est certes souhaitable. Toute la question est de savoir où s'arrêtera cette correction. Vu la crise économique, les jeunes familles ont de plus en plus de mal à acquérir une habitation onéreuse et les banques rechignent à prêter. Malgré une hausse du nombre de crédits hypothécaires octroyés au mois de juin, les prêts alloués étaient de 20 % inférieurs au premier semestre. L'incertitude quant à l'avenir du bonus au logement pèse également très lourd.

MATHIAS NUTTIN

1,6 POUR CENT C'est la baisse des loyers belges au premier trimestre de 2014 comparé à la même période en 2013.

Nos partenaires