L'hôpital Erasme est à vendre

15/02/12 à 16:29 - Mise à jour à 16:29

Source: Trends-Tendances

Pour faire face à ses dépenses futures, l'Hôpital Erasme lance une opération de "sale a lease back". Il cède ainsi à un investisseur privé un droit d'emphytéose sur une partie de ses actifs immobiliers et lui reloue ces mêmes actifs pendant toute la durée de l'emphytéose.

L'hôpital Erasme est à vendre

© Image Globe/Harshad B. Ickx

Pour faire face à ses dépenses futures, l'Hôpital Erasme (Cliniques universitaires de Bruxelles - ULB) a décidé de céder à un investisseur privé un droit d'emphytéose (sale) sur une partie de ses actifs immobiliers - autrement dit, ses murs - et de lui relouer ces mêmes actifs pendant toute la durée de l'emphytéose (lease back).

L'opération porte sur le bâtiment principal du complexe hospitalier, qui représente une surface brute totale de près de 120.000 m². Le montant de la transaction pourrait atteindre 150 millions à 190 millions d'euros, en fonction de la valorisation définitive des surfaces, du périmètre de l'opération et de l'intérêt de l'offre proposée à l'Hôpital Erasme par rapport à ses autres sources de financement. Au terme de l'emphytéose, les droits sur les actifs immobiliers reviendraient à Erasme.

Cette opération vise, entre autres, à rénover complètement les infrastructures de l'hôpital suivant les standards - élevés et coûteux - du secteur médical et à couvrir certaines dépenses pendantes. C'est le consultant indépendant Anixton qui a été mandaté, de manière exclusive, pour rechercher un ou plusieurs candidats investisseurs.

Trends-Tendances

Nos partenaires