Immobilier : pas de krach prévu à Mons et Charleroi

12/02/10 à 08:42 - Mise à jour à 08:42

Source: Trends-Tendances

Si, à Mons, les notaires s'attendent à ce que les prix des habitations diminuent sensiblement - ou à tout le moins restent stables pour les deux prochaines années - à Charleroi, ces mêmes notaires excluent toute flambée... et toute chute.

Immobilier : pas de krach prévu à Mons et Charleroi

© Thinkstock

La chambre des notaires de la province du Hainaut a présenté l'évolution du marché de l'immobilier des arrondissements de Mons et de Charleroi en 2009 et les perspectives pour 2010.

A Mons,

Globalement, dans l'arrondissement de Mons, les transactions en 2009 ont été plus lentes, l'offre plus importante et la demande plus timide, sauf pour les terrains à bâtir. "Il faut s'attendre à ce que les prix des habitations diminuent sensiblement ou à tout le moins restent stables pour les deux prochaines années", conclut Dominique Tasset.

A Charleroi,

Trends.be, avec Belga

la chambre des notaires a constaté une stabilisation du marché immobilier en 2009. "D'une manière générale, il est peu probable que les prix repartent spectaculairement à la hausse en 2010, tout autant qu'il est illusoire de croire à une chute brutale", a précisé la chambre des notaires. le marché a globalement résisté malgré la crise économique. "Le volume des transactions a diminué dans nos études de 15 % à 25 %, a précise le notaire Dominique Tasset. Les ventes pour des montants supérieurs à 250.000 euros s'avèrent beaucoup plus difficiles à réaliser et, depuis juin 2009, il a semblé très difficile de vendre des appartements neufs de standing. Certains promoteurs se sont vus contraints de brader leurs prix."

En savoir plus sur:

Nos partenaires