Immobilier à Bruxelles : tous les prix, selon le bien et la commune

14/02/12 à 15:24 - Mise à jour à 15:24

Source: Trends-Tendances

Le marché immobilier bruxellois s'est nettement repris en 2011. Les maisons unifamiliales s'y négocient désormais à 335.500 euros en moyenne. Voici tous les prix livrés par les notaires de la capitale, selon le type de bien et la commune.

Immobilier à Bruxelles : tous les prix, selon le bien et la commune

© Thinkstock

L'activité immobilière bruxelloise retrouve un niveau comparable à celui qui précède la crise de fin 2008, et s'avère par conséquent nettement supérieur à la moyenne de l'activité des années 2010 et 2009. On remarque cependant que le quatrième trimestre de 2011 est moins bon que le même trimestre en 2010. L'avenir dira si, oui on non, il s'agit à nouveau du début d'une courbe rentrante pour 2012...

Comparée à l'activité nationale, l'activité bruxelloise reste stable : 9 % des transactions réalisées en Belgique se sont faite sur le sol bruxellois, soit le même pourcentage que l'année passée. Ceci est lié à la répartition de la population belge, dont 9,8 % est domiciliée en Région bruxelloise.

D'autre part, l'activité nationale progresse à une vitesse plus soutenue que Bruxelles. Ceci dit, Bruxelles connaît la plus forte progression d'activité au niveau national (à l'exception du Limbourg). Conclusion de la Fédération royale du notariat belge : "Il s'agit d'une véritable reprisepour l'activité immobilière bruxelloise en 2011 : + 5,2 % de moyenne pour 2011 (au lieu de + 0,8 % pour 2010 et de - 15 % pour 2009), à l'exception du dernier trimestre. Cette reprise a été plus tardive que dans les autres régions."

L'immobilier à Bruxelles comparé au marché des deux autres Régions

Pour les maisons, Bruxelles reste la région la plus chère, avec une moyenne de plus de 360.000 euros (entre 300.000 euros et 350.000 euros pour 2010), à comparer avec une moyenne d'environ 230.000 euros en Flandre (210.000 euros en 2010), de 165.000 euros en Wallonie (145.000 euros en 2010), et de 215.000 euros au niveau national (193.000 euros en 2010).

Le marché bruxellois de l'immobilier affiche une hausse moyenne de 10 %, conforme à la moyenne nationale.

Les appartements bruxellois (210.000 euros en 2011 contre 205.000 euros en 2010), en revanche, restent au même prix que les appartements flamands (208.000 euros en 2011 contre 195.000 euros en 2010), étant entendu que la moyenne wallonne (150.000 euros en 2011 contre 143.000 euros en 2010) tire la moyenne nationale (206.000 euros en 2011 contre 190.000 euros 2010) vers le bas. Tout ceci ne change pas par rapport à l'année précédente.

Maisons unifamiliales à Bruxelles : 335.500 euros

Sur l'ensemble de la Région, ces biens connaissent une nette progression du prix médian (+ 11,8 %) en 2011 par rapport à 2010 et 2009.

Une maison coûte actuellement de moyenne 335.500 euros (prix médian) à Bruxelles, soit plus de 10 % de plus qu'en 2010 et en 2009 (300.000 euros), et plus précisément de 241.000 euros à Molenbeek à 450.000 euros à Uccle et Woluwe-St-Pierre, où le prix médian, pour ces deux communes, est dorénavant le plus élevé des 19 communes, suivi de près par Ixelles (437.250 euros), Woluwe-St-Lambert (402.500 euros) et Watermael-Boitsfort (400.000 euros).

Si l'on se reporte aux chiffres présentés pour 2010, on constate qu'Etterbeek perd sa première place (390.000 euros), mais que, pour le surplus, le classement des communes bruxelloises reste plutôt identique.

Maisons de commerce et de rapport à Bruxelles : 350.000 euros

Cette seconde catégorie, nettement plus petite en volume de transactions, fait apparaître un prix médian de 350.000 euros pour 2011, en légère baisse par rapport à 2010 (355.000 euros).

Appartements à Bruxelles : 175.000 euros

Tous les types d'appartement sont regroupés par la fédération notariale, depuis les flats jusqu'au appartements à 3 chambres ou plus. Pour cette catégorie, les notaires parviennent à un prix médian de 175.000 euros en 2011 pour un appartement bruxellois, soit 5,4 % de plus que pour 2010 (166.000 euros).

Au classement des communes, Anderlecht s'avère la moins chère (130.000 euros), suivie de Ganshoren (140.000 euros) et de Koekelberg (141.000 euros), tandis qu'Ixelles et que les deux Woluwe arrivent en tête à 235.000 euros chacune.

Droits d'enregistrement pour la Région de Bruxelles-Capitale : + 15 %

Ci-dessous, un tableau vous offre un aperçu des droits d'enregistrement perçus en 2010 et 2011. Globalement, la FRNB constate une hausse de plus de 15 %.

Les droits d'enregistrement sont reversés à l'Etat près de trois à quatre mois après la signature du compromis de vente. Cela explique par exemple que des sommes importantes aient été versées en juillet et août, traditionnellement des mois plus calmes sur le marché immobilier.

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires