Immobilier : 2010, année du redécollage dans le Hainaut

09/02/11 à 17:09 - Mise à jour à 17:09

Source: Trends-Tendances

Si le marché immobilier hainuyer a bien résisté malgré la crise en 2009, 2010 a été l'année de la stabilisation durant le premier semestre et du redécollage au cours du second.

Immobilier : 2010, année du redécollage dans le Hainaut

© Thinkstock

Après avoir subi la crise, le marché immobilier dans l'arrondissement de Mons était entré fin 2009 dans une phase de stabilisation qui s'est poursuivie en 2010. Au cours du second semestre, cette phase a pris une tournure haussière, voyant tant le volume des transactions que les prix à nouveau augmenter.

Selon la Chambre des notaires du Hainaut, la confiance s'est petit à petit restaurée et les prix ont légèrement augmenté par rapport à 2009 : "Sans être revenu à des niveaux aussi impressionnants que fin 2007, on peut constater une bonne forme du marché immobilier même si les biens se négocient toujours plus lentement qu'avant la crise", ont précisé mercredi les Notaires hainuyers.

Si le marché immobilier a bien résisté malgré la crise en 2009, 2010 a été l'année de la stabilisation durant le premier semestre et du redécollage au cours du second. "L'année 2010 a été dopée par plusieurs facteurs, dont la baisse de la TVA (6 % sur une tranche de 50.000 euros) ainsi que des taux d'intérêt très attrayants."

L'activité immobilière 2010 en Hainaut a augmenté de 3,3 % par rapport à 2009.

La maison jointive a maintenu une progression des prix même si celle-ci est faible.

Les appartements ont continué à se vendre correctement et les studios ont constitué un placement à haut rendement.

Les biens de plus de 200.000 euros se sont à nouveau vendus correctement.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires