Immobilier : 2 mauvaises nouvelles pour les emprunteurs

21/03/11 à 16:33 - Mise à jour à 16:33

Source: Trends-Tendances

Les taux des crédits hypothécaires repartent à la hausse, surtout pour les taux fixes. Mais ce n'est pas la seule mauvaise nouvelle pour les candidats emprunteurs : la récente décision de la Cour européenne de justice change la donne... en partie.

Immobilier : 2 mauvaises nouvelles pour les emprunteurs

© Thinkstock

Ceux qui sont sur le point de financer l'achat, la construction ou la rénovation d'une maison ou d'un appartement doivent tenir compte de deux éléments qui pourraient alourdir sensiblement les remboursements.

Tout d'abord, les taux des crédits hypothécaires repartent à la hausse. Pour un taux variable à révision annuelle, vous devez désormais tabler sur un tarif moyen de 3,09 %. Il y a six mois, c'était 0,5 % de moins. Mais ce sont les taux fixes qui augmentent le plus. Les taux fixes à 20 ans, par exemple, fluctuent actuellement autour de 4,71 %. Il y a six mois, ils ne dépassaient pas 4 %.

Deuxième élément qui augmentera le "coût" des crédits hypothécaires, du moins pour les femmes et au plus tôt à partir de fin 2012 : l'augmentation de l'assurance solde restant dû. Cette assurance garantit le remboursement du solde de l'emprunt en cas de décès de l'emprunteur-preneur d'assurance.

Jusqu'à présent, les femmes payaient une prime sensiblement moins élevée que les hommes, pour la simple raison qu'elles vivent plus longtemps et constituent par conséquent un risque moindre pour les assureurs. A la suite d'une décision de la Cour européenne de justice, les assureurs devront cependant appliquer les mêmes primes pour les hommes et pour les femmes à partir de la fin de 2012.

Conséquence : selon Assuralia, la fédération professionnelle des assureurs, les femmes devront payer beaucoup plus cher pour leur assurance solde restant dû.

MoneyTalk

En savoir plus sur:

Nos partenaires