Immo: vents contraires sur la digue

13/07/16 à 13:30 - Mise à jour à 13:30

L'époque de l'évolution constante à la hausse est bel et bien révolue au littoral. Le prix des appartements bonifie encore dans la plupart des stations balnéaires mais, à en juger d'après les statistiques, affiche aussi des tendances baissières sur certains marchés (partiels). Même sur la digue, l'euphorie fait place à la morosité.

"La vente bat son plein à la côte et dépasse même les chiffres enregistrés à l'intérieur du pays au premier trimestre de cette année." Bart Van Opstal, notaire à Ostende et porte-parole de la Fédération royale du notariat belge, parle de "revirement spectaculaire". Autrefois, l'indice d'activité du Baromètre des notaires pour la côte accusait toujoursun léger retard sur l'intérieur du pays. "Nous en déduisons que l'impact des taux d'intérêt extrêmement bas est plus marqué à la côte, analyse Bart Van Opstal. L'effet sur le marché des habitations permanentes mais aussi sur celui des secondes résidences est indéniable.Le Belge cherche à placer son épargne dans un produit plus rentable."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires