Immo: la progression des prix ralentit en Belgique

25/10/17 à 12:39 - Mise à jour à 12:39

Le marché immobilier belge est resté particulièrement dynamique ces derniers mois avec un nombre élevé de transactions. Il profite pleinement d'un contexte de taux bas, une situation qui perdurera jusqu'à la fin 2018. La hausse des prix des maisons et des appartements ne devrait, quant à elle, pas dépasser l'inflation en 2017. Comme l'an dernier. Un élément auquel il faudra s'habituer à l'avenir.

L'année 2016 fut exceptionnelle en termes de transactions. L'année 2017 semble suivre la même voie. Le marché immobilier belge respire la santé. Le nombre de transactions recensées lors du premier semestre part exactement sur les mêmes bases que celles de l'année précédente, selon les données fournies par les notaires belges. Soit les plus hautes de ces dernières années. Tout le monde veut désormais sa part d'immobilier. Et cela rejaillit donc bien évidemment sur le rythme de l'activité immobilière. Reste à voir toutefois si cette situation est profitable au plus grand nombre ou si elle ne renforce que les plus nantis. Favorisant alors encore davantage le déploiement d'un marché à deux vitesses.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires