Hausse des loyers: la faute aux charges selon les propriétaires

29/08/11 à 12:48 - Mise à jour à 12:48

Source: Trends-Tendances

Le Syndicat national des propriétaires et co-propriétaires a souligné lundi l'accroissement des frais à charge des propriétaires et notamment celui des coûts de rénovation et de construction, en réponse à une récente étude sur la hausse des loyers.

Hausse des loyers: la faute aux charges selon les propriétaires

© Belga

Selon cette étude, réalisée par l'économiste Philippe Defeyt de l'Institut pour un Développement durable, le loyer moyen a augmenté ces dernières années d'au moins 1% par an en plus que la hausse de l'indice-santé.

Pour le Syndicat national des propriétaires et co-propriétaires, cette étude "fait peu de cas" de l'accroissement des charges des propriétaires et notamment des coûts de la rénovation et de la construction.

Les propriétaires citent à cet égard l'indice ABEX, de l'Association des experts belges, utilisé comme base pour l'indexation des polices d'assurance couvrant l'incendie et les risques connexes et qui augmente systématiquement davantage que l'indice-santé. Un indice privé qui ne fait l'objet d'aucun contrôle officiel, déplorent-ils dans un communiqué.

"Il est indéniable qu'aujourd'hui, les coûts de construction, de rénovation et d'entretien sont particulièrement élevés et ils augmentent beaucoup plus que les loyers", avance le Syndicat des propriétaires.

"Et dans un tel contexte, lors de la conclusion d'un nouveau bail, demander une hausse qui serait supérieure à l'indice santé n'a rien d'excessif et ce d'autant plus qu'au-delà des coût de la rénovation et de la construction, les propriétaires se sont vus imposés de nombreuses autres contraintes au cours de ces dernières années", justifie-t-il.

Et les propriétaires de se demander "s'il ne faudrait pas une intervention législative pour modérer les majorations de prix dans le secteur de la construction".

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires