Gare de Mons : le permis unique est délivré

01/06/12 à 07:43 - Mise à jour à 07:43

Source: Trends-Tendances

L'entrée en service de la nouvelle gare de Mons, dont le permis unique vient d'être délivré par le gouvernement wallon, est prévue pour 2015, date à laquelle la Cité du doudou sera capitale européenne de la Culture.

Gare de Mons : le permis unique est délivré

Le permis unique pour la construction et l'exploitation de la nouvelle gare de Mons, ainsi que pour la démolition de la gare actuelle, a été délivré par le ministre de l'Aménagement du territoire, Philippe Henry, a annoncé jeudi le gouvernement wallon.


Il entre dans le champ d'application du décret "DAR" (décret d'autorisation régionale), qui prévoit une ratification du parlement wallon pour les permis les plus stratégiques. Le projet de l'architecte Santiago Calatrava englobe en effet la gare ferroviaire et la gare des bus.


La construction de la gare-passerelle assurera la liaison entre le coeur historique de Mons et le site commercial des Grands Prés. Déjà située à proximité du centre ville, la gare rénovée proposera désormais un accès direct aux commerces et au cinéma situés aux Grand Prés.


Le permis concerne aussi l'aménagement des espaces publics de part et d'autre de la gare-passerelle et la démolition de la gare existante.


L'entrée en service de la nouvelle gare de Mons est prévue pour 2015, date à laquelle la Cité du doudou sera capitale européenne de la Culture.

Gare de Mons : Navetteurs.be regrette l'octroi du permis unique

Navetteurs.be regrette que, dans un contexte d'austérité budgétaire, la priorité soit donnée à un projet de gare qu'elle estime "pharaonique" alors que les usagers "souffrent au quotidien du manque d'investissements dans les fondamentaux du rail qui sont la base essentielle d'un service public".

"Nous nous limitons pour l'instant au constat d'une décision entérinée, a indiqué Gianni Tabbone, porte-parole de l'association. Des investissements massifs sont nécessaires pour le rail belge et nous nous interrogeons sur la pertinence d'un investissement énorme, sur le dos du citoyen, pour la gare de Mons qui n'a comme finalité que le prestige pour des personnes qui ne prennent même pas le train."

Pour Navetteurs.be, les investissements inscrits au Plan pluriannuel d'investissements du groupe SNCB pour la période 2013-2025 doivent prioritairement servir à améliorer un service public qui ne cesse de se dégrader depuis de nombreuses années et dont les usagers en sont les innocentes victimes.

Jeudi, la Fédération Inter-Environnement Wallonie avait également regretté la décision du gouvernement wallon d'octroyer le permis unique pour la destruction-reconstruction de la gare de Mons. La fédération réclame que soient examinées les implications budgétaires d'un tel projet.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires