Feux au vert pour le Royal Hamilius

20/11/14 à 20:55 - Mise à jour à 20:55

Source: Trends-Tendances

Semaine faste pour les Belges en marge du Mapic 2014 : le projet emblématique lancé par l'investisseur-promoteur Codic a reçu un feu vert de la Ville de Luxembourg mardi dernier.

Feux au vert pour le Royal Hamilius

© CODIC / JONES LANG LASALLE / FOSTER / TETRA

L'acte d'emphytéose scellant ce partenariat exemplaire à plus d'un titre entre autorité urbaine et promoteur privé devrait se dérouler prochainement, sans doute lors d'un des trois conseils communaux du mois de décembre.

"Les travaux de désamiantage ont commencé depuis un mois et le chantier débutera dès la signature du bail emphytéotique. Vu la complexité, l'importance du projet et sa localisation, nous savions que ce ne serait pas simple. Mais nous avons heureusement pu compter sur des partenaires exemplaires, dont Lydie Polfer, l'actuelle bourgmestre de la Ville de Luxembourg", avoue Thierry Behiels, le CEO de Codic International, rencontré sur son stand du Mapic.

ADIA, virtuel propriétaire du complexe à terme

Le montage financier, bouclé quelques jours avant le feu vert des autorités locales, situe l'enjeu pour le patron belge du groupe : on parle ici d'une enveloppe budgétaire de 300 millions d'euros. "Les partenaires financiers sont ADIA (Abu Dhabi Investment Authority), le plus gros fonds souverain au monde (plus de 700 milliards de dollars en capitalisation), et un consortium de banques réunissant BNP Paribas, BGL, ING et Belfius. Le fait d'avoir un partenaire-investisseur financier aussi solide qu'ADIA qui s'engage d'emblée pour financer 51% de la totalité de l'investissement (parkings, bureaux et commerces) - le solde étant vendu à la livraison du chantier - est un gage de sécurité pour la pérennité du projet", détaille Thierry Behiels, qui précise que Codic développera et commercialisera seul le volet résidentiel du projet.

Pour rappel, le programme mêle logements, bureaux et commerces, chaque entité pouvant être structurée séparément. Le volet commercial, très en vue au Mapic, prévoit notamment un grand Department Store Galeria Inno (9.800 m2), un supermarché Delhaize (1.300 m2) au sous-sol et des boutiques individuelles. Sur le toit de l'immeuble dessiné par Norman Foster, on trouvera un établissement Horeca de standing. Pour la partie logements, 73 unités seront commercialisées par Jones Lang LaSalle et Unicorn. Deux immeubles donneront sur la place Hamilius. Les bureaux (7.500 m2) seront logés sur le Boulevard Royal. Une vaste terrasse de toit y sera réservée aux occupants. Enfin, pas moins de sept niveaux de parking seront creusés en sous-sol.

Notons également que la structure de l'actionnariat de Codic, société de droit belge créée en 1970, a changé depuis l'été dernier. Celui-ci est désormais partagé entre la famille Descours (ex-chaussures André, J. M. Weston et champagnes Piper-Heidsieck notamment), Gérard Mullier (fondateur du groupe Auchan) et Thierry Behiels lui-même.

Nos partenaires