Exclusif : le siège du Soir reconverti en hôtel mammouth ?

03/02/10 à 16:55 - Mise à jour à 16:55

Source: Trends-Tendances

L'immeuble sis rue Royale 120, à Bruxelles, mieux connu pour être le siège historique du journal Le Soir, tardait à se trouver occupant et façade définitive. Selon nos informations, le complexe, mitoyen des nouveaux bureaux des titres du groupe Rossel, sera reconverti en hôtel-paquebot "2 étoiles +" de quelque 400 chambres, soit le plus "gros porteur" de la capitale.

Exclusif : le siège du Soir reconverti en hôtel mammouth ?

© Besix

L'immeuble sis rue Royale 120, à Bruxelles, mieux connu pour être le siège historique du journal Le Soir, tardait à se trouver occupant et façade définitive. Après avoir suscité l'intérêt de la STIB, déménagée non loin depuis, au n° 76, on l'avait pressenti pour devenir le siège-bureau modèle du propriétaire et actuel maître d'ouvrage, la société immobilière Besix.

Cette dernière l'avait en effet acquis dès 2006 à cet effet, en le rachetant au groupe Rossel. Mais elle a entre-temps opté pour le prolongement de son bail à son adresse actuelle, non loin du Cora de Woluwe-Saint-Lambert. Redessiné de fond en comble par le bureau d'architectes Art & Build, le Royal 120 devait devenir, à l'horizon 2012, "un modèle de développement durable et de convivialité". C'était avant la crise actuelle, une autre époque déjà...

Conjoncture oblige, Besix a mis en vente l'ex-futur fleuron dès la fin de 2008. Avec, malgré le permis obtenu (bureaux), une géométrie désormais variable. Le mandat exclusif donné alors au courtier CB Richard Ellis était clair sur ce point : l'actuel propriétaire souhaitait vendre dans les meilleurs délais, sans poser aucune condition sur le profil futur de l'immeuble à bâtir.

Or, nous apprenons, de source sûre, que le complexe, mitoyen des nouveaux bureaux des titres du groupe Rossel, sera reconverti en hôtel-paquebot "2 étoiles +" de quelque 400 chambres, soit le plus "gros porteur" de la capitale. Un projet qui, selon l'actuel échevin bruxellois du Tourisme, Philippe Close (PS), répond à un besoin réel du marché. Le groupe hôtelier allemand Motel One est en tractations avancées pour occuper l'ensemble de l'îlot (rues Royale et de Ligne) reconstruit sur le seuil du Parlement belge.

Avec la récente confirmation de la reconstruction de l'Astoria et le projet hôtelier toujours pendant dans l'ancienne église Gesù (non loin du Botanique), il semble que la rue Royale devienne, au fil du temps, le futur dortoir toutes catégories des congressistes et touristes de passage dans la capitale de l'Europe.

Philippe Coulée

Nos partenaires