Docks Bruxsel annoncé pour fin 2015

30/10/13 à 09:53 - Mise à jour à 09:53

Source: Trends-Tendances

Avec un an de retard, mais tous ses permis (malgré les recours en annulation pendants auprès du Conseil d'Etat), Equilis a finalement lancé le chantier de son centre commercial sur le site déblayé et bientôt dépollué des anciennes "poêleries" Godin, le long du quai des Usines, non loin du pont Van Praet.

Docks Bruxsel annoncé pour fin 2015

Les responsables de la branche immobilière du groupe Mestdagh ont présenté les nouveaux contours de leur projet. Baptisé au départ Just under the Sky, celui-ci s'appellera finalement Docks Bruxsel, pour coller davantage avec l'esprit du lieu.

Equilis termine son tour de table pour financer cet important développement immobilier commercial et de loisirs (plus de 56.000 m2), dont le budget est fixé à 210 millions d'euros. Vingt pour cent du montant seront apportés en fonds propres, 20 autres via un crédit mezzanine (investisseurs privés) et le reste via un consortium de banques belges.

La commercialisation est en bonne voie. Cinquante pour cent des contrats de bail devraient être scellés avant la fin 2013, 70 % fin 2014, pour atteindre les 100 % au moment de l'ouverture, fin 2015.

L'aventure a commencé dès 2006, quand Equilis a découvert ce site industriel désaffecté de plus de quatre hectares. "A l'époque, personne ne parlait encore de plans de revitalisation pour les abords du canal. Depuis, l'idée a fait florès. A terme, c'est un quartier de 30 ha au bord de l'eau qu'il s'agira de faire revivre", explique Olivier Weets, en charge du projet.
L'ancien Familistère Godin (qui abritait les logements destinés à la famille des ouvriers de la "poêlerie") sera conservé et intégré dans le complexe structuré en trois parties. Le bureau d'architectes Art & Build (Luc Deleuze) a fait la part belle aux espaces publics et à la lumière naturelle.

PHILIPPE COULÉE

30 HECTARES C'est à terme la superficie de la zone urbaine en bordure de canal dont les autorités locales ont validé les contours. Docks Bruxsel se veut le moteur de ce nouveau quartier.

Nos partenaires