Des maisons construites en quatre heures, à 1.200 euros du mètre carré (vidéo)

21/02/18 à 10:38 - Mise à jour à 10:38

Ark-Shelter vend des logements faciles à transporter. Ceux-ci peuvent faire office de maison de vacances, de bureau ou encore de pool-house et leur installation ne prend que quatre heures.

Des maisons construites en quatre heures, à 1.200 euros du mètre carré (vidéo)

Michiel De Backer (Ark-Shelter) © T. DE BOEVER

C'est début 2016 que Michiel De Backer (25 ans), alors en dernière année d'architecture à Sint-Lucas à Gand, crée Ark-Shelter avec un autre étudiant. Cette société commercialise aujourd'hui des maisons compactes, livrées clé sur porte.

"Nous avons imaginé et vendu notre concept avant même d'en avoir construit un exemplaire", explique Michiel De Backer. "Nous avons expliqué notre projet sur notre site web et l'avons présenté à l'aide d'une maquette sur un salon, où nous avons rencontré notre premier client qui a commandé notre maisonnette pour son jardin."

Slovaquie

Ark-Shelter confie la production à une entreprise de menuiserie en Slovaquie. "Nous avons travaillé tout l'été sur notre premier exemplaire. J'ai ensuite vécu trois mois dans cette unité en Belgique afin de déterminer les améliorations à apporter. Ce n'est qu'après que nous avons débuté la vente à plus grande échelle."

Aujourd'hui, Ark-Shelter conçoit des logements mobiles de toutes tailles pour les particuliers et les entreprises. Les premiers en font l'acquisition pour agrandir leur habitation ou l'installer dans leur jardin, alors que les secondes l'utilisent comme bureau, maison de vacances ou chambre d'hôte. Le concept ne comporte qu'une seule limite : les maisonnettes sont acheminées par camion.

"C'est pourquoi les dimensions d'une unité ne peuvent pas dépasser 3,5 mètres sur 14 mètres. Pour le reste, l'Ark-Shelter peut être adapté aux désidératas du client et équipé de fenêtres, meubles ou finitions intérieures au choix. Nous avons déjà conçu 120 modèles différents."

Durabilité

Les constructions sont aussi durables qu'une maison traditionnelle. À 1.200 euros le mètre carré, elles sont meilleur marché que les constructions à ossature bois. "Nous pouvons également assembler les unités et les annexer à des maisons existantes", explique Michiel De Backer. "De plus, elles sont empilables. Et leur installation nécessite à peine quatre heures."

"Nous voulons devenir une société de construction à part entière dans les années à venir. Nos unités sont fabriquées dans un atelier. Le chantier n'est jamais à l'arrêt pour cause d'intempéries. Le propriétaire peut changer l'emplacement de sa maison par la suite. C'est l'avenir."

Dimitri Dewever

Traduction : virginie·dupont·sprl

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires