Des autoroutes urbaines pour cyclistes "only"

21/01/14 à 16:23 - Mise à jour à 16:23

Source: Trends-Tendances

Sir Norman Foster, architecte anglais de renom mondial, planche en collaboration avec Space Syntax, sur un projet baptisé SkyCycle et visant à repenser intégralement l'usage du vélo à l'échelle de la City londonienne. Le principe : construire juste au-dessus des voies ferroviaires urbaines existantes une autoroute sécurisée exclusivement dédiée aux cyclistes.

Des autoroutes urbaines pour cyclistes "only"

© FOSTER & PARTNERS

L'idée, utopique au premier coup de pédale, suscite l'intérêt et le consensus dans la City. A vue de nez, elle permettrait d'offrir 220 km de voies interdites aux véhicules rapides ou à quatre roues, accessibles depuis environ 200 points d'accès disséminés dans Londres et ses faubourgs. Si l'on ajoute que six millions de personnes vivent dans la zone concernée par ce nouveau réseau de mobilité urbain alternatif et que la moitié d'entre elles travaillent à une dizaine de minutes d'une rampe d'accès au nouveau réseau imaginé, on peut escompter que chaque axe routier "cycle only" pourrait être utilisé chaque heure par quelque 12.000 Londoniens et leur permettre de gagner près de 30 minutes par jour. Sans compter le bruit, la pollution et le coût du voyage.

Si elle est relayée par les décideurs, l'approche prônée par SkyCycle pourrait bien se révéler révolutionnaire et économiquement porteuse, avec des applications possibles dans nombre de villes saturées à travers le monde.

PHILIPPE COULÉE

12.000 USAGERS PAR HEURE c'est la fréquentation escomptée du nouveau réseau cycloroutier londonien imaginé par le projet SkyCycle.

Nos partenaires