Découvrez les images du nouveau musée d'art moderne et contemporain de Bruxelles

31/03/18 à 11:30 - Mise à jour à 11:35
Du Trends-Tendances du 29/03/18

Le consortium NOA/EM2N/Sergison Bates transformera le garage Citroën Yser en un pôle culturel pluridisciplinaire doté d'un musée d'art moderne et d'art contemporain. L'emblématique show-room est préservé et deviendra le symbole du projet phare dont l'ouverture officielle est attendue pour 2022.

Découvrez les images du nouveau musée d'art moderne et contemporain de Bruxelles

© PG

A la fois belge, suisse et britannique

Parmi les 92 candidatures introduites et les sept finalistes retenus dans le cadre du concours international en vue de l'aménagement du site Citroën Yser - sis place de l'Yser à Bruxelles -, c'est l'association momentanée des trois bureaux noAarchitecten (Bruxelles), EM2N (Zurich) et Sergison Bates architects (Londres) qui décroche le marché. Intitulé " Une scène pour Bruxelles ", le projet lauréat ne pose pas de geste architectural fort mais opte pour le respect du bâtiment moderniste construit en 1933 par les architectes belges Alexis Dumont et Marcel van Goethem. Ce qui permet de préserver le show-room emblématique et de limiter au mieux le budget, estimé à 125 millions d'euros.

Auditorium

Auditorium © NOA/EM2N/SBA

Une cathédrale de verre

Le show-room sera repensé et rénové en profondeur. Du sol au plafond, l'espace sera complètement ouvert - pouvant ainsi accueillir des oeuvres de grande envergure - et la façade entièrement vitrée de haut en bas. Cette cathédrale de verre accueillera sur son toit une terrasse panoramique et un restaurant. Les anciens bureaux situés à l'arrière seront démolis. Les quatre côtés du complexe culturel seront vitrés et bordés d'une frise lumineuse et numérique longue de quelque... 200 mètres, qui pourra diffuser des informations ou s'inscrire dans un projet artistique.

Découvrez les images du nouveau musée d'art moderne et contemporain de Bruxelles

© NOA/EM2N/SBA

Casse-tête énergétique

Pour répondre au plus grand défi de ce projet - à savoir comment garantir les mesures de conservation nécessaires et être efficient en matière de performance énergétique -, l'équipe internationale d'architectes a imaginé la construction de trois nouveaux volumes dans les anciens ateliers de mécanique. Une solution qui permet de maîtriser les conditions climatiques que nécessitent l'exposition d'oeuvres et la conservation d'archives. Le projet limite les besoins en chauffage/refroidissement et permet d'assurer des niveaux de confort différents selon les espaces. Les sources de chaleur et de froid seront puisées dans l'environnement immédiat, à savoir le sous-sol, les toitures mais aussi l'eau du canal.

Découvrez les images du nouveau musée d'art moderne et contemporain de Bruxelles

© NOA/EM2N/SBA

Trois nouveaux volumes

L'accès aux trois nouveaux volumes sera payant. Un premier bloc (12.200 m2) accueillera le musée sur quatre niveaux de hauteurs différentes (ce qui permettra de nombreuses configurations scéniques). Un second (7.000 m2) est dédié au Civa, le centre pour l'architecture et le paysage qui déménagera à Kanal. Un troisième (7.400 m2), appelé le " Rassembleur ", comprendra un auditorium de 400 places et des espaces partagés.

Les différents espaces s'articuleront autour de deux rues couvertes qui se croiseront au centre et seront reliées au show-room.

L'entrée dans le complexe sera libre et s'effectuera par les quatre côtés du bâtiment.

Le Kaaitheater, autre lieu culturel (existant) jouxtant l'ancien garage Citroën sur la place de l'Yser, sera inclus dans ce quadrilatère, un accès direct étant prévu avec le complexe.

CIVA

CIVA © NOA/EM2N/SBA

Dix années de collaboration assurées

Le pôle Kanal-Centre Pompidou devrait ouvrir ses portes en 2022 au terme de quatre années de travaux. Une convention d'une durée de 10 ans a été signée entre la Région de Bruxelles-Capitale, la Fondation Kanal et le Centre Pompidou. Ce dernier prêtera des oeuvres de sa riche collection. Dès ce 5 mai, une programmation préliminaire sera proposée au public et ce jusque fin juin 2019, en attendant le début des travaux à l'automne de la même année. La programmation pluridisciplinaire se déploiera dans les vastes espaces de l'ancien garage Citroën laissés en l'état.

Par Anne-Sophie Chevalier.

En chiffres

125 millions d'euros

Budget estimé des travaux (HTVA).

35.000 m2

Superficie totale du site.

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires