Début de réhabilitation pour le site "Fonderie Léonard Giot"

07/04/10 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

Source: Trends-Tendances

La Société publique d'aide à la qualité de l'environnement (Spaque) a débuté la réhabilitation du site Léonard Giot à Marchienne-au-Pont, indique-t-elle mercredi dans un communiqué. Dans le courant de l'année 2011, ces 6 hectares de terrain devraient être disponibles pour la création de logements et de petites et moyennes entreprises.

Début de réhabilitation pour le site "Fonderie Léonard Giot"

© Spaque

La réhabilitation du site "Fonderie Léonard Giot", à Marchienne-au-Pont, sera réalisée en deux temps.

La première étape des travaux a pour objet la déconstruction sélective des anciennes usines.

La seconde permettra de réhabiliter les sols. Ces travaux comprendront l'excavation, l'évacuation et l'élimination contrôlée des matériaux et des terres polluées vers des centres de traitement agréés. Ces excavations permettront en outre le traitement de la pollution locale constatée au sommet de la nappe phréatique.

Les zones excavées seront ensuite remblayées au moyen de terres saines. Les investigations menées sur le site ont fait apparaître diverses pollutions des sols en surface et dans les remblais. Les substances relevées sont principalement des métaux lourds, des huiles minérales et des hydrocarbures aromatiques. Le sol naturel est en revanche peu touché.

Les eaux souterraines sont également contaminées. Quatre campagnes de prélèvements d'eau souterraine entre 1995 et 2008 ont fait apparaître des concentrations d'huiles minérales, de substances chlorées et d'hydrocarbures aromatiques polycycliques qui ont dépassé les limites de potabilité.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires