De moins en moins de terrains wallons pour les investisseurs étrangers

01/04/10 à 18:22 - Mise à jour à 18:22

Source: Trends-Tendances

L'heure est grave pour Philippe Suinen, administrateur général de l'Awex-OFI. Dans un courrier adressé au ministre-président wallon, il déplore le manque croissant de terrains à offrir aux investisseurs étrangers. Ceux-ci commenceraient même à se tourner vers des régions limitrophes...

De moins en moins de terrains wallons pour les investisseurs étrangers

© Thinkstock

La Wallonie a de moins en moins de terrains à offrir aux investisseurs étrangers et ceux-ci commencent à se tourner vers des régions limitrophes, a fait savoir Philippe Suinen, administrateur général de l'Awex-OFI, dans un courrier adressé le 11 mars au ministre-président wallon, Rudy Demotte, et au ministre régional de l'Aménagement du territoire, Philippe Henry.

Dans sa lettre, Philippe Suinen évoque l'extrême difficulté à répondre aux demandes des investisseurs : "Cette difficulté n'est pas neuve mais d'année en année plus aiguë, à tel point qu'il devient impossible aujourd'hui de présenter à l'investisseur un minimum de propositions qui satisfassent ses prérequis économiques et industriels", écrit-il.

L'administrateur général attire l'attention sur le secteur de la logistique, qui requiert une surface importante et crée de nombreux emplois "dont notre Région a un besoin impérieux". Il insiste aussi sur les difficultés liées à la multiplication des recours de riverains et au manque d'enthousiasme de plus en plus grand des autorités communales. "Nous ne vous cachons pas que cette situation est de nature à nous inquiéter et risque, à court terme, d'handicaper notre mission d'accueil des investisseurs étrangers", ajoute-t-il.

Philippe Suinen s'est toutefois montré plus rassurant jeudi, estimant que les récentes déclarations du ministre Henry, notamment dans L'Echo, "vont dans le bon sens". Et de préciser que la disponibilité des terrains varie selon les zones : "Il faut une situation plus équilibrée pour être suffisamment souple par rapport aux demandes des clients !"

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires