Crédits hypothécaires : la part des fonds propres augmente

02/05/11 à 09:53 - Mise à jour à 09:53

Source: Trends-Tendances

Les acquéreurs d'un bien immobilier apportent 10.000 euros de plus, en fonds propres, qu'en 2007. De quoi négocier un meilleur taux d'intérêt du crédit hypothécaire.

Crédits hypothécaires : la part des fonds propres augmente

© Thinkstock

Les personnes qui ont acheté ou fait construire une maison durant l'année 2010 ont investi une moyenne de 80.179 euros de leur poche, d'après des chiffres d'Immotheker, un spécialiste de l'immobilier, peut-on lire dans le quotidien De Zondag. En 2007, la mise moyenne des particuliers était de "seulement" 69.875 euros. Ces ressources propres sont importantes pour pouvoir négocier un faible taux d'intérêt avec la banque.

Le montant des prêts a également augmenté au cours de ces quatre dernières années, passant de 163.887 euros en 2007 à 169.146 euros en 2010. En 2007, 70,1 % du coût total d'un projet d'achat était financé par les banques. Ce pourcentage est descendu à 67,8 % en 2010.

Cette tendance serait positive pour les acheteurs car elle s'accompagnerait d'une baisse des taux d'intérêt, d'après le journal.

Les chiffres d'Immotheker mettent également en exergue le fait que l'âge moyen des acheteurs a fortement augmenté au cours de ces dernières années : de 31,1 ans en 2007 à 34,5 en 2010.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires