Construire une maison sera-t-il bientôt impayable en Wallonie ?

18/07/14 à 10:50 - Mise à jour à 10:50

Source: Trends-Tendances

La Confédération Construction Wallonne (CCW), l'Union Wallonne des Architectes (UWA) et l'Union Professionnelle du Secteur Immobilier (UPSI) lancent un appel pour une maîtrise des coûts de construction, afin de préserver l'accès au logement pour la majorité des ménages. Cette maîtrise des coûts de construction est un véritable défi par rapport à des surcoûts administratifs et environnementaux croissants. Parmi ces surcoûts, les trois associations pointent l'évolution trop rapide de la réglementation sur la performance énergétique des bâtiments (PEB).

Construire une maison sera-t-il bientôt impayable en Wallonie ?

Les exigences PEB imposées aux constructions de logements neufs ont déjà provoqué une augmentation de 10% des coûts de construction (à euros constants) entre 2008 et 2013. En parallèle, l'accessibilité financière des ménages est sous contrainte et, depuis 2006, les permis de bâtir délivrés annuellement pour les logements ont lourdement chuté (-27%) et le secteur connaît des chiffres records de faillites (+65%). Les maisons sont donc de plus en plus difficiles à vendre. Pour une augmentation des coûts d'environ 20%, le pourcentage de ménages pouvant accéder au projet de construction, sur base des budgets moyens d'acquisition, passera de 68% à 20% (étude Itinera). La CCW, l'UWA et l'UPSI craignent une nouvelle hausse du coût de construction de 15 % d'ici 2021, si on devait évoluer vers les logements à consommation d'énergie quasi nulle. Les exigences PEB 2014 ont déjà atteint, voire dépassé l'optimum économique (équilibre entre investissements à consentir et dépenses énergétiques économisées). La CCW, l'UWA et l'UPSI demandent au futur gouvernement wallon de "stabiliser" les exigences PEB actuelles pendant quatre ans. (Belga)

Nos partenaires