Complexe de logements Newton: nouvel avis défavorable de Bruxelles et de Schaerbeek

16/05/18 à 16:52 - Mise à jour à 16:50

Source: Belga

La commission de concertation de la Ville de Bruxelles a une nouvelle fois rendu un avis majoritairement défavorable -la Ville et Schaerbeek se sont prononcées contre- sur le projet de complexe de logements Newton envisagé par AG Real Estate à proximité immédiate de la place de Jamblinne de Meux.

Complexe de logements Newton: nouvel avis défavorable de Bruxelles et de Schaerbeek

La Place Jamblinne de Meux © belgaimage

En 2016, la commission de concertation avait rendu un premier avis défavorable sur ce projet qui prévoyait à l'origine la construction de trois immeubles de 8, 11 et 15 étages, totalisant 157 logements, des commerces et un parking de 157 emplacements.

A l'époque, il avait été demandé à l'opérateur immobilier de limiter la superficie hors-sol à 14.000m² (au lieu de 19 000 m²) afin de réduire les gabarits et pertes d'ensoleillement qui en découlent ainsi que de diminuer les vis-à-vis entre les bâtiments projetés; de réduire les ombres portées sur le bâti environnant; de prévoir une mutualisation du parking; de maintenir le caractère public du parc; d'avoir un taux de perméabilité identique à la situation existante; ...

La seconde mouture du projet, quoique présentant d'indéniables avancées, n'avait toujours pas convaincu le collège de Schaerbeek qui, très rapidement, avait à nouveau rendu un avis défavorable, a souligné mercredi l'échevin de l'Urbanisme de Schaerbeek, Frédéric Nimal.

Le collège estimait que de trop nombreux et importants problèmes subsistaient malgré les avancées réalisées. L'impact des immeubles qui ne s'intègrent pas dans le bâti existant est toujours trop important sur la Place de Jamblinne de Meux; l'absence de parkings (vélos et véhicules) pour les commerces est problématique; la typologie des logements doit être revue en diminuant la part des studios et 1 chambre, des problèmes de vis-à-vis sont à résoudre; de l'équipement collectif devrait occuper le rez-de-chaussée d'un des 3 bâtiments; la qualité de certains logements ainsi que la zone de recul peut être améliorée, ...

Selon l'échevin de l'Urbanisme, la commission de concertation s'est réunie plusieurs fois et avait notamment demandé la production de diverses études.

"Les très nombreux riverains qui se sont manifestés lors de l'enquête publique doivent donc maintenant croiser les doigts puisque seul le fonctionnaire délégué de la Région bruxelloise est compétent pour la délivrance ou le refus du permis d'urbanisme", a-t-il conclu.

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires