Comment Ixelles a réussi son opération séduction

06/09/17 à 12:17 - Mise à jour à 12:32

Des célibataires, des Français, des fonctionnaires européens, des citadins et des cadres supérieurs. Voilà le cocktail gagnant qui a fait grimper les prix de l'immobilier à Ixelles. Une commune qui a connu un sérieux ravalement de façade ces dernières années. Et qui sera difficile à déloger de la plus haute marche du podium tant les nombreux projets neufs haut de gamme vont encore faire grimper les prix.

Le bouchon vient de sauter. Les coupes de Prosecco passent d'une main à l'autre. Il fait beau, il fait chaud en cette soirée estivale. Le marché du Châtelain rassemble ce mercredi-là, comme c'est souvent le cas, des centaines de personnes sur l'une des places les plus huppées de la capitale. Le style est plutôt BCBG. Ça cause, ça crie, ça rigole. Le seul métissage tient au fait d'y croiser une foule de résidents français. " Emmanuel Macron a fait marche arrière avec l'ISF (impôt sur la fortune, Ndlr), on va donc rester chez vous encore un peu ", sourit Marc, la quarantaine, un exilé parisien patron d'entreprise. Il déchantera toutefois quelques semaines plus tard en découvrant qu'Emmanuel Macron réformera l'ISF en 2018... Pour le reste, tout le monde se ressemble un peu dans cette foule. Pantalon coloré, chemise grande ouverte et mèche bien rangée pour les hommes, lunettes solaires dernier cri, brushing bien lissé et robe de marque pour les femmes.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires