Cofinimmo prend position sur le marché des kots étudiants

22/04/12 à 21:26 - Mise à jour à 21:26

Source: Trends-Tendances

Toujours à la recherche de segments de marché lui permettant de diversifier son portefeuille, la sicafi Cofinimmo vient de remporter l'appel d'offre lancé par l'Université libre de Bruxelles pour un partenariat public-privé.

Cofinimmo prend position sur le marché des kots étudiants

© Thinkstock

Toujours à la recherche de segments de marché lui permettant de diversifier son portefeuille, la sicafi Cofinimmo vient de remporter l'appel d'offre lancé par l'Université libre de Bruxelles pour un partenariat public-privé (PPP) cadrant la promotion de travaux et de services relatifs à deux immeubles de logements d'étudiants (11.284 m²) sur son site du Solbosch (Ixelles). Pour soumissionner, Cofinimmo s'était associée à l'entreprise générale CIT Blaton et au bureau d'architectes Art & Build.

Le projet s'inscrit dans le cadre de l'activité de PPP initiée par la sicafi depuis quelques années déjà et ciblant des immeubles à usage spécifique d'autorités publiques ou parapubliques, loués à très long terme, dont elle assure l'entretien sans en détenir la propriété perpétuelle. Il s'agit notamment, à l'heure actuelle, de complexes essentiellement majoritairement situés en Flandre, dont le Palais de justice et la caserne de pompiers d'Anvers, des commissariats des zones de police Hekla (sud d'Anvers) et de Termonde, mais aussi de la future prison de Leuze-en-Hainaut (livraison prévue en 2014).

Le premier bâtiment concerné par le PPP avec l'ULB, situé avenue des Courses 29-33, comporte 242 chambres et est à rénover complètement. Le second, sis avenue Depage 31 (Bruxelles) et construit en 1997, comporte 104 chambres et ne nécessite pas de rénovation immédiate.

L'ULB, propriétaire des deux immeubles, confère à Cofinimmo un droit d'emphytéose de 27 ans. La sicafi s'est engagée à rénover en profondeur l'immeuble "Courses" et à apporter certaines améliorations à l'immeuble "Depage", selon un cahier des charges défini par les reponsables universitaires. Elle assurera en outre la maintenance (technique uniquement) des immeubles durant toute la période de la location. En contrepartie, il est prévu que les deux immeubles soient pris en loués dans leur totalité et pour une période identique à celle du droit d'emphytéose. Au terme de ces 27 ans, la pleine propriété des immeubles est reconstituée en faveur de l'ULB. Le loyer annuel versé par cette dernière et indexé annuellement est de 1,21 million d'euros.

" Les étudiants qui résident dans les immeubles louent leurs chambres auprès de l'ULB. Nous n'aurons donc pas de relation directe avec ceux-ci ", assurent les responsables de la sicafi. L'enveloppe financière investie dans ce projet par Cofinimmo est estimée à 14,2 millions d'euros et le taux de rendement interne net attendu devrait être proche de 6,60%.

Ph.C.

Nos partenaires