Citta Verde: le promoteur annonce un recours au Conseil d'Etat

17/02/10 à 12:28 - Mise à jour à 12:28

Source: Trends-Tendances

Le promoteur du projet "Citta Verde" de Farciennes va introduire un recours en extrême urgence devant le Conseil d'Etat contre la décision du ministre wallon Philippe Henry de s'opposer à la construction de ce complexe. C'est ce qu'a annoncé mercredi à Charleroi Robert Marlier, représentant du groupe Morro.

Citta Verde: le promoteur annonce un recours au Conseil d'Etat

Selon lui, le refus justifie un recours tant sur la forme que sur le fond. Jamais le ministre n'a accepté de rencontrer les responsables de ce projet et il outrepasse ses compétences en basant son refus sur des arguments socio-économiques, dit-il.

Et de rappeler que Citta Verde a obtenu en 2005 un permis socio-économique qui n'a jamais fait l'objet d'un recours et que le projet avait obtenu l'accord tant du fonctionnaire délégué que du fonctionnaire technique.

Quant aux pertes d'emplois que provoquerait ailleurs le projet, M. Marlier évoque l'étude Planeco, selon laquelle il y aurait perte de 170 emplois maximum, mais création de plus de 1.500 emplois à Farciennes, avec reprise des travailleurs lésés.

Il dit aussi avoir constaté l'absence de motivation formelle: plainte d'un couple de voisins qui ont depuis déménagé, dates d'études environnementales qui ne figurent pas dans la décision, délais légaux qui n'auraient pas été respectés.

M. Marlier va donc introduire un recours devant le Conseil d'Etat dans les tous prochains jours. Il songe aussi à une action au civil, pour obtenir un dédommagement, mais aussi devant la Cour européenne.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires