Ces taxes et frais qui font grimper les prix d'un bien immobilier

12/03/18 à 07:00 - Mise à jour à 08:58
Du Le Vif/L'Express du 08/03/18

Droits d'enregistrement, frais administratifs, honoraires du notaire et TVA : le prix de vente d'un bien est augmenté de 15 % à la signature de l'acte. Explications.

Lors de l'achat d'un bien immobilier, le prix de vente n'est pas la seule dépense à budgéter. En effet, sans pour autant aller jusqu'à les comparer avec la partie submergée de l'iceberg, toute transaction engendre des frais connexes, dont le montant ne doit pas être pris à la légère. Pour informer les candidats acquéreurs sur ces quelque 15 % à prévoir en sus du prix de vente, les notaires du pays ont édité une série de fiches informatives. Où l'on apprend que derrière ce que l'on appelle communément - et erronément - les " frais de notaire ", se cachent en réalité plusieurs coûts et deux bénéficiaires principaux : l'Etat et les Régions. " Ces frais sont sollicités par les études notariales lors de la signature de l'acte de vente, mais ils sont presque entièrement reversés aux administrations concernées ", détaille la Fédération royale du notariat belge.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires