Bruxelles : le boulevard Léopold III sacrifié sur l'autel budgétaire

17/03/10 à 17:18 - Mise à jour à 17:18

Source: Trends-Tendances

Le boulevard Léopold III, à Bruxelles, devait être réaménagé, avec notamment une diminution du nombre de bandes réservées aux voitures. Cette partie des travaux est reportée "sine die", en raison de la situation budgétaire de la Région bruxelloise. La nouvelle ligne de tram rapide, en revanche, sera bien mise en service en 2011.

Bruxelles : le boulevard Léopold III sacrifié sur l'autel budgétaire

© Michelin/Tele Atlas

Le réaménagement du boulevard Léopold III, une importante voie de pénétration dans la capitale depuis Brussels Airport et le Ring, a été reporté à une année ultérieure en raison de la situation budgétaire de la Région bruxelloise, est-il ressorti mercredi d'une réponse de Brigitte Grouwels, ministre bruxelloise du Transport et des Travaux publics, à une question de Cécile Jodogne (MR), en commission de l'infrastructure du Parlement bruxellois.

Selon la ministre, la nouvelle ligne de tram rapide, dont la pose des rails sur la berme centrale est en cours, sera quant à elle bien mise en service en 2011 jusqu'au carrefour avec l'avenue Bordet. Pour le reste, les travaux de réaménagement des voies de circulation automobile destinés à transformer cette autoroute urbaine en un véritable boulevard, notamment en diminuant le nombre de bandes réservées aux voitures, seront réalisés "au cours des années suivantes", a-t-elle ajouté, attribuant ce changement à des choix budgétaires.

Seuls les espaces situés à proximité des futurs arrêts de tram seront déjà aménagés dans la configuration prévue pour le futur, histoire de sécuriser le passage des usagers des transports en commun.

A noter que les travaux de réaménagement de la partie du boulevard située à proximité de l'Otan seront bien entamés d'ici quelques semaines dans le cadre des projets financés par Beliris, avait indiqué lundi la vice-Première ministre fédérale Laurette Onkelinx. Ils consisteront notamment au creusement d'un tunnel.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires